AccueilNews

Quand la terre de terrains de football américain sert… à cultiver des chips

Publié le

par Emma Couffin

Dans chaque paquet : des pommes de terre nourries à la terre des stades de chaque équipe.

Quand la terre de terrains de football américain sert… à cultiver des chips

(© Getty Images)

Pour célébrer le renouvellement du partenariat de Lay’s avec le Super Bowl après 17 ans d’interruption, la marque emblématique revient avec un projet fou : les Lay’s Golden Grounds, des chips provenant de pommes de terre cultivées sur les terres des stades de la NFL.

L’acte est moins militant que symbolique. Des échantillons de terrain ont été mélangés à des parcelles de champ distinctes pour faire pousser des patates issues de 29 terrains des équipes de la ligue, autrement dit du "sol et de la gloire de chaque équipe", nous rapporte Food&Wine. Sur chaque paquet, on retrouve donc le logo de l’équipe correspondante. Vous pourrez par exemple déguster des chips saveur New York Jets.

Super Bowl de chips

L’édition est très limitée. Entre les Kansas City Chiefs et les Miami Dolphins en passant par les Minnesota Vikings, seuls 200 paquets de chips par équipe ont été commercialisées, rendant l’expérience encore plus insolite. Trois équipes manquent toutefois à l’appel : les Broncos, les Bengals et les Browns.

Le coup de com’ est simple mais efficace : tout en renforçant le sentiment d’appartenance des supporters à leur équipe favorite, les Lay’s Golden Grounds réaffirment le rôle de la marque en tant que partenaire privilégié du Super Bowl.

À voir aussi sur food :