AccueilNews

À Montréal, un restaurant fait parler de lui à grâce à son menu "très honnête"

Publié le

par Axel Savoye

© Aunt Dai/Facebook

"Comparé à notre poulet du général Tao, le bœuf à l’orange n’est pas si bon que ça."

En général, lorsqu’on demande à un serveur ce qu’il pense de tel ou tel plat, il vous répondra qu’il est "à tomber par terre", qu’on n’a "jamais rien mangé de pareil" et enchaîne les superlatifs, tous plus élogieux que les précédents.

Ce n’est pourtant pas le cas de ce restaurant chinois à Montréal, qui a fait le choix d’être parfaitement honnête dans les descriptions des plats de son menu, rapporte Food & Wine. Le bœuf à l’orange ne serait "pas si bon que ça" et le porc braisé aux nouilles de patate douce est à éviter "si vous faites attention à votre poids", selon le propriétaire Feigang Fei.

© Aunt Dai

"Sauce aux cacahuètes – Je ne sais pas pourquoi mais le poulet sauce aux cacahuètes est apprécié par beaucoup de clients chez Aunt Dai."

Le restaurant Aunt Dai a ainsi connu une hausse de popularité sans précédent grâce au tweet d’une cliente qui met en avant ce menu original après avoir raconté que Aunt Dai était son restaurant préféré à Montréal.

Grâce à ce tweet aimé plus de 70 000 fois, Feigang Fei a vu le nombre de ses commandes augmenter. "Normalement, les lundis sont plus calmes et après les vacances, les affaires baissent un peu, mais nous avons vu une légère hausse", raconte-t-il dans une interview accordée à Eater.

© Aunt Dai

"Bœuf au cumin – Un peu plus épicé, plus de saveur de cumin, très savoureux. On servait les morceaux de bœuf avec des bâtonnets mais plusieurs clients se sont coupé les lèvres en pensant que c’était un ingrédient dur. (Ils ont dû regarder des émissions sur de la nourriture chinoise bizarre.) Pour éviter ces incidents, plus de bâtonnets. Une bonne odeur venant des tranches d’oignon trop frites (que vous pouvez manger). Je recommande."

Dans une autre interview pour Today, le propriétaire du Aunt Dai dit avoir ajouté ces descriptions après s’être rendu compte que plusieurs patrons d’établissement ne connaissaient pas les ingrédients de leurs plats ou s’étaient fait avoir par la quantité d’épices.

"Nous avions beaucoup de plats traditionnels au menu, et les clients commandaient quelque chose qui ne correspondait pas du tout à ce qu’ils voulaient. J’ai vu beaucoup de frustration, alors après cela j’ai commencé à écrire les commentaires", explique Feigang Fei.

Ce surcroît d’honnêteté fait mouche auprès des clients qui l’ont encouragé à continuer à décrire ainsi ses plats.

© Aunt Dai

"Ragoût de bœuf et de pommes de terre – C’était l’un de mes plats préférés à l’université et ma version était douce avec de la tomate. À cause de ce plat, j’ai pris au moins deux kilos mais aussi de bons souvenirs, et bien plus encore. Encore une fois, ce n’est pas ma version. J’ai goûté seulement une fois pour dire si c’était bon mais c’est vraiment différent de ma version préférée. J’espère que vous l’aimerez."

Quand bien même cette publicité lui a amené de nouveaux clients, Feigang Fei ne souhaite pas que ces derniers aient de grandes attentes simplement parce qu’il a fait le buzz. "Nous ne sommes pas toujours le meilleur restaurant, mais nous essayons de faire de notre mieux chaque jour et de satisfaire nos clients sans rien survendre", conclut-il.

© Aunt Dai

"Tranches de poisson pochées dans l’huile pimentée – Celui-là est très populaire parmi la population chinoise. J’en ai vraiment envie chaque fois que j’en ai l’occasion. En Chine, nous utiliserions probablement du poisson frais mais à cause des prix extrêmement élevés, nous pouvons seulement utiliser des filets de poisson surgelés. De toute manière, c’est savoureux mais attention, c’est très épicé. Aussi, ne laissez pas les pousses de haricot, elles sont délicieuses."

À voir aussi sur food :