AccueilNews

Au fait, c’est quoi ce pigment naturel qui peut colorer vos plats en bleu ?

Publié le

par Axel Savoye

© Rebecca Robbins/Mars Wrigley Global Innovation Center

Une découverte majeure, le bleu étant rare dans la nature.

À l’heure où nous faisons de plus en plus attention à ce qu’il y a dans nos assiettes et où les additifs et autres conservateurs artificiels sont de plus en plus proscrits, la science redouble d’efforts pour trouver des substituts naturels à ces derniers. Dernière découverte en date : des pigments naturels bleus tirés directement… du chou rouge, relate le magazine Science.

Une avancée scientifique d’ampleur dans l’industrie alimentaire, l’aspect esthétique des plats étant tout aussi important (parfois plus) que les saveurs et l’apport nutritionnel. L’étude menée par des chercheurs de l’université de Californie à Davis et le fabricant de confiseries Mars Wrigley montre que ces pigments, appelés anthocyanes, sont la réponse à la recherche d’une alternative naturelle pour les colorants alimentaires.

En temps normal, le chou rouge ne produit que très peu d’anthocyanes bleues, mais l’équipe de Pamela Denish a su comment en booster le volume grâce à une enzyme. C’est là que les choses deviennent intéressantes. Ce sublime bleu cyan a été ajouté dans une crème glacée et dans le glaçage d’un beignet et n’a pas perdu sa teinte au bout de 30 jours de conservation. 

© Rebecca Robbins/Mars Wrigley Global Innovation Center

Même s’il a passé le test de l’esthétique, reste à savoir si ce colorant est sans danger pour la consommation. D’après Rebecca Robbins, scientifique chez Mars Wrigley, la couleur bleue est utilisée dans plus de produits qu’on ne l’imagine. Ce pigment serait aussi nécessaire pour créer d’autres colorants naturels quand il est mélangé à d’autres couleurs.

Même s’il est d’habitude utilisé dans la préparation de bonbons et de sodas, on a hâte d’utiliser ce nouveau colorant pour préparer des spaghettis bleus ou boire une tasse de thé cyan.

À voir aussi sur food :