AccueilNews

Par souci de modération, le New York Times abandonne son groupe Facebook sur la cuisine

Publié le

par Axel Savoye

(© Getty Images)

Les discussions n’avaient plus rien à voir avec le New York Times, ni avec la cuisine…

Le groupe privé de 76 000 membres ne portera plus le nom de The New York Times Cooking Community lorsque le quotidien aura choisi ses futurs modérateurs, nous apprend The Verge. La raison de cet abandon soudain : "Une prise de conscience que beaucoup de gens veulent poster des photos de leur chien à côté de leur soufflé", relate Sam Sifton, journaliste culinaire au New York Times. De manière plus générale, les discussions du groupe n’avaient plus rien à voir avec la rubrique gastronomique du journal ou avec la cuisine.

D’autres raisons s’ajoutent à cette décision, telles que le faible nombre de modérateurs (seulement 4 pour 76 000 membres), des journalistes du quotidien qui remplissaient ce rôle à temps plein au lieu de rédiger des articles. Cela a entraîné des lacunes en termes de modération et le groupe s’est souvent retrouvé gangrené par des débats politiques et culturels sur une discussion dont le point de départ est souvent la food, entretenant ainsi un climat délétère au sein de la communauté.

May Low, qui a rejoint le groupe l’année dernière, a déclaré à Buzzfeed News avoir souvent été témoin de commentaires racistes lorsque le débat impliquait de la cuisine étrangère. Des fake news sur le GMS (additif alimentaire régulièrement utilisé dans la cuisine asiatique) ont par exemple circulé afin d’alimenter une haine anti-asiatique.

Après plusieurs appels à plus de modération aux administrateurs du groupe, May Low se dit déçue de la décision du journal d’abandonner le navire : "Vous n’avez pas assumé votre responsabilité de modérer le groupe, et lorsqu’on vous a demandé de le faire, vous avez estimé que la meilleure façon de le faire était de vous retirer et de décider qui allait ensuite modérer […]. Et maintenant, vous demandez aux gens de le faire gratuitement."

Le New York Times a annoncé qu’il se retirera du groupe une fois que de nouveaux modérateurs, entre 10 et 20, seront sélectionnés pour reprendre les rênes du groupe. On ne peut que leur souhaiter bonne chance…

À voir aussi sur food :