AccueilNews

Une alimentation végétale rendrait plus heureux et productif au travail

Publié le

par Paul Gombert

© NBC

Le chocolat noir, avec modération, fait aussi partie des aliments recommandés pour rester de bonne humeur.

Selon un rapport du service de livraison à domicile City Pantry, opter pour une alimentation plus végétale lors de nos repas aurait des vertus bénéfiques pour notre bien-être et notre productivité au bureau. Des effets positifs que les adeptes du télétravail peuvent évidemment ressentir également. Euronews rapporte d’ailleurs qu’un travailleur sur trois connaîtrait une baisse de motivation à cause des mauvais repas pris quotidiennement. Mais alors, que doit-on privilégier pour rester en pleine forme ?

Uma Naidoo, psychiatre et nutritionniste à la Harvard Medical School, préconise la consommation d’aliments dits non inflammatoires, souvent associés à ceux à base de plantes. Parmi ces denrées, on retrouve les carottes, les poivrons rouges, les oignons, l’ail, les châtaignes, le chou, le brocoli, les mûres, mais aussi le vinaigre de cidre et le chocolat noir. "Un niveau bas d’inflammation déclenche un changement métabolique dans le processus chimique qui produit de l’énergie", explique le Dr Naidoo.

"Quand une inflammation est présente dans le corps, le cerveau dispose de moins d’énergie. Il est donc important de manger de la nourriture non inflammatoire pour garantir aux travailleurs de se réveiller de bonne humeur et de rester stimulés et concentrés tout au long de la matinée."

Une liste des aliments à éviter

Et pour cause, ces aliments sont riches en polyphénol, un outil clé pour garder notre corps et notre esprit en forme en stabilisant notamment notre taux d’insuline et en régulant notre flore intestinale. À l’inverse, l’experte en nutrition déconseille différents types d’aliments qui peuvent contrebalancer les bienfaits de ceux cités précédemment.

Dans cette liste, on trouve les aliments ultra-transformés, tels que les céréales et les chips, mais également certaines viandes elles aussi transformées (comme les saucisses ou le bacon), ainsi que les fromages à pâte fondue. Certains acides gras poly-insaturés sont à éviter, comme les huiles de tournesol, de maïs ou de soja, plus mauvaises pour la santé qu’il n’y paraît. Enfin, inutile de rappeler qu’une consommation excessive de café et d’alcool peut aussi rapidement s’avérer néfaste et dangereuse.

Pour autant, Uma Naidoo rappelle que le gras n’est pas un ennemi du quotidien. Certaines graisses naturelles – contenues par exemple dans les noix, les avocats et l’huile d’olive extra-vierge – sont même conseillées, car elles offrent une concentration accrue pour entreprendre des tâches longues.

"La graisse est un composant essentiel pour notre santé mentale. Notre cerveau est composé à 60 % de matières grasses et pour fonctionner au mieux, il a besoin d’un apport constant en acides gras riches en oméga 3", indique la nutritionniste.

Alors que la période actuelle est déjà suffisamment morose, on espère que ces conseils nutritionnels vous seront utiles et permettront d’égayer un peu plus vos journées de travail. 

À voir aussi sur food :