AccueilAdresse

SuperFrais, la nouvelle supérette de quartier qui vous veut du bien

Publié le

par Robin Panfili

© SuperFrais

Le meilleur plan de la rentrée.

À Paris, si les épiceries ne manquent pas, elles ne répondent pas toujours à nos attentes et nos besoins. Entre des épiceries de quartier avec trop peu de choix et des épiceries fines un peu trop onéreuses, il est parfois difficile d’y trouver son compte. Par chance, une bande de joyeux lurons s’est donné pour ambition de dépoussiérer le tout en proposant un commerce de proximité différent, où l’on viendrait à la fois retrouver ses produits préférés et passer le temps autour d’un café ou d’un verre de vin au comptoir : SuperFrais.

© SuperFrais

Mûri pendant deux années, le projet a finalement vu le jour pendant le confinement avec l’ambition de créer du lien social tout en proposant une activité commerçante. "Un peu comme une épicerie de village en version 2020. Le magasin n’est plus juste là pour consommer, mais permet aussi d’échanger en se posant au comptoir", confie Alexis Poirson. Avec ses camarades de Liquid Corp, déjà à la tête d’une galaxie d’adresses pour boire (Moonshiner, Octopus, Dirty Dick), manger (Louie Louie, Marco Marco, Da Vito) ou danser (Nodd Club), ils ont pensé SuperFrais comme la "supérette idéale" que l’on aimerait avoir près de chez de soi, en prenant soin d’y inclure une dimension sociale forte tout au long de la journée.

Dans les rayons, on retrouvera pêle-mêle des fruits et légumes de saison, vendus à maturité et en circuit court, le dernier jambon blanc fabriqué à Paris, le roi du Saint-Nectaire, du riz japonais, mais également des saucisses à la pistache à griller, des noisettes du Piémont, du sirop d’érable Escuminac (comme chez Holybelly), des yaourts artisanaux consignés de la Laiterie La Chapelle, des vins nature et vivants et des glaces surprenantes (potimarron, kiwi, gingembre...). Sans oublier un rayon dédié aux produits de beauté, d’hygiène et d’entretien : "du savon saponifié à froid dans le 11e, papier toilette normand, shampoings solides, dentifrice en pastilles, produits essentiels pour fabriquer soi-même ses nettoyants pour la maison", liste l'équipe.

© SuperFrais

© SuperFrais

À côté des étals, un comptoir accueillera les clients, voisins et curieux tout au long de la journée. Pour un café artisanal le matin (1 euro), pour un sandwich le midi (5 à 8 euros) ou pour quelques verres et quilles de vin nature de l'agence Soif, le soir. À noter que du fromage et de la charcuterie à la coupe seront également disponibles à ce même comptoir, à emporter ou à déguster accoudé sur le marbre.  

Les cinq essentiels de SuperFrais : 

– les boquerones : anchois marinées au vinaigre de la maison Desclaux à Collioure
– les vins nature à la pression : à emporter dans sa bouteille consignée SuperFrais ou à boire au comptoir
– les cafés en vrac d’Esperanza
– les yaourts en bocaux consignés de la Laiterie La Chapelle
– les glaces de Glazed

 

SuperFrais
8 rue Levert (20e)

À voir aussi sur food :