© Getty Images

Transformer les terrains de foot en champs de patates pour consommer local

Une méthode radicale qui permettrait de prévenir une éventuelle pénurie.

La crainte que l’épidémie ne cause une crise sanitaire est en ce moment partagée par beaucoup. Afin de pallier une éventuelle catastrophe, le locavore Stéphane Linou, ancien conseiller général de l’Aude, a une idée : transformer temporairement les terrains de foot et de rugby en champs de pomme de terre.

Le spécialiste explique ainsi au site Actu.fr : "On a vu dès le début de cette crise une ruée vers les supermarchés et les gens ont fait des stocks de nourriture. Mais ces aliments qui ont été consommés en masse ont été produits il y a quelques mois déjà. Le risque de pénuries et d’un effet ciseaux à venir est donc bien réel."

Publicité

Stéphane Linou invite donc les élus locaux à mettre à profit les espaces verts de leurs collectivités pour les transformer en terres de cultures. Ainsi, l’accès à certaines denrées serait grandement facilité pour la population.

Une des idées de ce projet est donc de transformer les terrains de rugby en champ de pommes de terre. Grâce à une méthode de culture sur gazon. "C’est une technique qui a fait ses preuves et consiste à mettre des pommes de terre germées et à les recouvrir d’herbe coupée et de terreau. Elle n’oblige pas à travailler la terre et donc à massacrer le terrain. Une fois les patates récoltées et distribuées à la population, les terrains pourront à nouveau être mis à disposition des sportifs !"

Un projet qui pourrait également s’étendre à la culture d’autres denrées. L’initiative, si elle est appliquée, pourrait donc littéralement porter ses fruits.

Publicité

Par Hong-Kyung Kang, publié le 18/05/2020