© Gendarmerie de l’Yonne

Un habitant de l'Yonne se fait livrer 30 tonnes de patates, ça tourne mal

Aléa du confinement : l'homme a reçu une amende parce que ses patates recouvraient la route.

Dans le village de Sementron (Yonne), c’est une histoire dont on n’a pas fini d’entendre parler. Un homme a été verbalisé après s’être fait livrer trente tonnes de pommes de terre. Si la livraison en soi n’est pas un délit, la gendarmerie lui a reproché la manière dont celui-ci a entrepris le déchargement de la remorque.

Le camion, n’ayant pu accéder au champ qui devait accueillir la cargaison, a vidé les pommes de terre sur la route. Une gêne pour la circulation de cette route départementale. Les destinataires du chargement se sont vu remettre une contravention pour "embarras d’une voie publique par dépôt ou abandon sans nécessité d’objets ou matériaux entravant la libre circulation", rapporte L’Yonne Républicaine.

Publicité

© Gendarmerie de l’Yonne

"Les quatre monticules hauts de 1,50 mètre débordaient sur la route. Il a fallu l’aide d’un agriculteur pour rentrer la livraison, avec un Manitou (une pelleteuse)", écrit France Bleu. La gendarmerie imagine que l’homme avait "sans doute peur de la récession". Une chose est sûre, ce dernier n’était pas content de voir ses patates écrabouillées par la pelleteuse.

Par Konbini Food, publié le 20/04/2020