© Getty Images

Un musée londonien recherche un geek du café... payé 50 000 euros par an

Une offre d'emploi alléchante... mais qui fait grincer des dents.

Qui a dit qu’il fallait choisir entre argent et passion ? Certainement pas le Tate Britain, un musée britannique du réseau Tate. Et pour cause : le musée vient d’annoncer qu’il était à la recherche d’un "responsable café", chargé de superviser l’approvisionnement et le mélange des grains de café dans les différents musées du réseau Tate, pour un salaire annuel à hauteur de quasiment… 50 000 euros.

Le café comme art

Ce "responsable café" aura le rôle d’un véritable manager, rapporte Delish. Il sera à la tête de tout le business du café dans les différentes galeries Tate, qui disposent chacune de leur propre site de torréfaction. Un métier pour les vrais experts, et les âmes de leader donc.

Publicité

Polémique

Cependant, la hauteur conséquente du salaire n’a pas manqué de déclencher des réactions mitigées. À titre de comparaison, les conservateurs de musées londoniens gagnent environ… 47 000 euros par an. Certaines personnes ont donc été déçues de voir Tate privilégier la restauration à l’art.

L’institution a répondu à ces critiques en affirmant qu’une telle gratification se justifiait par la volonté de proposer des produits et un service irréprochables. Le café n’est pas un art que l’on prend à légère.

Publicité

Par Hong-Kyung Kang, publié le 06/02/2020

Pour vous :