AccueilNews

Une boulangerie a organisé une fête d'anniversaire pour son levain de 65 ans

Publié le

par Robin Panfili

"Joyeux anniversaire petit levain !"

Pendant les longues semaines de confinement, nombreuses sont les personnes à s’être initiées à la fabrication de pain et à l’élaboration d’un levain naturel. Ces derniers, véritables organismes vivants, ont même hérité de noms et de surnoms similaires à ceux que l’on donnerait à un animal de compagnie. Alors, après tout, en quoi célébrer leur anniversaire serait quelque chose de saugrenu ?

Au Royaume-Uni, une boulangerie ne s’est pas posé la question très longtemps. Il y a quelques jours, elle a célébré en grande pompe, et sur ses réseaux sociaux, le soixante-cinquième anniversaire de son levain naturel – bougies, cupcakes, chapeaux et confettis à l’appui.

"Notre levain Starter a fêté ses 65 ans. Contrairement à la plupart des autres, il ne prendra pas sa retraite à cet âge. Il travaillera encore de nombreuses décennies à élever une quantité infinie de pains magnifiques", dit la Hobbs House Bakery, qui compte cinq établissements dans la région de Cotswolds, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Et si ce levain a droit une telle attention, c’est qu’il charrie avec lui une histoire très singulière. Ce dernier a été importé d’Allemagne en 1955 et offert à un des boulangers de la Hobbs House Bakery qui existe depuis cinq générations.

"Nous aimons dire que notre levain est l’employé le plus acharné de la boulangerie. Un membre aussi important du personnel mérite une célébration appropriée pour son anniversaire, dit Alice Drake, responsable marketing de la Hobbs House Bakery. Au cours de ces dernières semaines, il a été formidable de voir un tel engouement autour de la préparation de pain au levain. Nous avons expédié plusieurs centaines de pots de notre levain à travers le pays à des boulangers amateurs en herbe. Nous adorons l’idée que plusieurs milliers de pains ont été dégustés dans tout le pays, tous cuits à partir notre patrimoine comestible."

Si le chiffre peut impressionner, 65 ans n’est pas un âge exceptionnel pour un levain. Bien qu’il n’existe (encore) aucune catégorie dans le Livre Guinness des records pour le levain, Food & Wine rappelle qu’un levain vieux de 122 ans avait été découvert dans le Wyoming (États-Unis), entretenu par Lucille Dumbrill, alors âgée de 83 ans. À San Francisco, la boulangerie Boudin affirmait, elle, détenir son levain depuis 171 ans. Plus récemment, un homme avait fait la une des journaux pour avoir cuisiné du pain avec une levure ancienne et égyptienne, préservée dans un musée, qui remonterait à 4 500 années en arrière. Rien que ça.

À voir aussi sur food :