AccueilNews

Une plongée dans les sombres coulisses de la frite surgelée en Belgique

Publié le

par Konbini Food

© Getty Images

Un reportage d’investigation de la RTBF fait la lumière sur un monde impitoyable.

"On est des esclaves, on est à leur merci." Voilà comment Betty et Guy Godard, un couple de patatiers belges, résument leur relation avec les industriels de la frite surgelée en Belgique. En 2018, à cause d’une sécheresse, ils n’ont pas pu livrer suffisamment de pommes de terre et ont été attaqués en justice. Ils doivent désormais 40 000 euros à l’une des six entreprises qui détiennent 90 % du marché de la patate surgelée dans le pays.

Dans un poignant reportage, la RTBF fait la lumière sur le système opaque et sans pitié du business des frites surgelées, qui exporte près de trois millions de tonnes chaque année. "Pour atteindre ce montant colossal, les entreprises exercent des pressions sur les producteurs de pommes de terre et sur les travailleurs du secteur", dit la chaîne.

Le reportage est à retrouver ici.

À voir aussi sur food :