AccueilNews

Victoire pour l'Italie : les distributeurs de Prosecco sont désormais hors-la-loi

Publié le

par Konbini Food

© Vagabond

À Londres, une start-up qui a inventé un "ATM de Prosecco" s'est fait épingler par les instances européennes.

Nos amis et voisins britanniques ne manquent jamais d’imagination lorsqu’il est question de boire un petit coup. Dernière illustration en date : un étonnant distributeur de Prosecco, lancé par la start-up Vagabond, permettant à n’importe quel passant (adulte, hein) de se procurer une petite coupette de ce célèbre vin pétillant italien. Mais, en Italie, la nouvelle a été reçue avec une grande amertume.

Le consortium des producteurs de Prosecco n’a pas tardé à réagir en interpellant l’Europe dans ce qu’elle estime être de la concurrence déloyale et un affront à l’appellation contrôlée et protégée dont dispose ce vin. Après plusieurs semaines, les parlementaires européens ont finalement tranché et déclaré illégaux ces distributeurs de rue installés depuis le début de l’année dans les rues de Londres.

En février dernier, Mara Bizzotto, membre du Parlement européen, s’était chargée personnellement d’amener ce dossier vers les instances européennes et avait estimé que ces "ATM" étaient "encore une arnaque d’une entreprise britannique au détriment de Prosecco AOP au Royaume-Uni, après la vente de faux Prosecco en fût dans les pubs, et de bonbons, chips et sachets de thé à saveur de Prosecco dans les supermarchés". Comme le veulent la tradition et l’agrément, le Prosecco doit être servi en bouteille, et uniquement en bouteille, afin de préserver son authenticité.

En ces temps de confinement, de distanciation et de transition vers le Brexit, les distributeurs ne sont pas près de revoir le jour. Mais une fois que le Royaume-Uni roulera sa bosse tout seul, rien ne dit que ces derniers ne marqueront pas leur grand retour dans les rues de Londres. Affaire à suivre.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

À voir aussi sur food :