AccueilNews

Voici la toute première bière artisanale... à la chocolatine

Publié le

par Konbini Food

© Ice Breaker

Une bière artisanale brassée à Toulouse, évidemment.

Après la glace à la chocolatine ou encore la bière au cassoulet, voici désormais une nouvelle venue dans la sphère gastronomique dissidente du Sud-Ouest : la bière à la chocolatine. Pensée par la brasserie artisanale toulousaine Ice Breaker (qui recherchait récemment un testeur de bières), cette nouvelle bière a nécessité plusieurs mois de tests avant d’arriver à sa version finale et définitive. Les créateurs de ce breuvage unique en son genre la présentent comme une "bière brune et pâtissière".

Au-delà de l’initiative un brin chauvine, cette bière est surtout le fruit d’une démarche responsable et anti-gaspillage. Et pour cause, cette dernière est réalisée à partir de chocolatines invendues dans les boulangeries de la ville. "Avec, nous réalisons un concentré. Il faut les faire cuire, sécher, dégraisser, recuire et à la fin, nous avons comme un sirop de chocolatine que l’on ajoute au moment de l’ébullition", explique Anne-Sophie à l’édition toulousaine de 20 minutes.

"Les deux premiers brassins de 'Nothing Toulouse' titraient à plus de 10 °, en faisant une véritable bière de dégustation qu’il était agréable de boire en galopin (12,5 cl) ou en demi (25 cl). Aujourd’hui, avec la commercialisation à plus grande échelle, il est important que les bières au format 33 cl ne soient pas gaspillées, d’où notre choix de réduire un peu la teneur en alcool du produit, sans pour autant altérer sa complexité aromatique et sa rondeur."

Le premier brassin a permis d’embouteiller un millier de bouteilles de 33 centilitres de "chocolatine stout". "Nous avons embouteillé les premières hier, elles ont un goût hyper doux, avec un petit goût de chocolat au lait, mais en bière. Une saveur originale qui pourrait amener les gens à se tourner vers la bière brune", confie-t-elle. La bière s’élève à 7 ° d’alcool. Une nouveauté pour le grand public, mais pas vraiment pour cette brasserie artisanale qui s’était déjà attaquée à la bière au concombre ou à la violette, autre symbole de la Ville rose.

© Ice Breaker

À voir aussi sur food :