AccueilNews

Voici la toute première bouteille de whisky en papier (oui, bah oui…)

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

En espérant qu’elle fasse davantage ses preuves que les pailles en papier.

Exit la traditionnelle bouteille de spiritueux en verre ? Diageo, un des leaders du marché des alcools et spiritueux, et propriétaire, en autres, de la marque de whisky Johnnie Walker, vient de dévoiler la toute première bouteille de spiritueux fabriquée à partir de papier. Cette dernière est 100 % sans polytéréphtalate d’éthylène (PET) et entièrement élaborée à partir de bois issu d’exploitations durables. Cette nouvelle bouteille fera ses débuts avec la marque Johnnie Walker en 2021.

Pour ce nouveau projet, Diageo a dévoilé un partenariat avec la société Pilot Lite afin de lancer Pulpex Limited, une nouvelle société de technologie spécialisée dans les emballages durables. Pour garantir que la technologie peut être utilisée dans divers domaines agroalimentaires, Pulpex Limited a regroupé plusieurs partenaires de multinationales non concurrentes, comme Unilever (Lipton, Ben & Jerry’s, Maille, Amora…) ou PepsiCo (Pepsi, Tropicana, 7Up…), qui pourront, eux aussi, avoir accès à la technologie permettant de remplacer le plastique par des emballages en papier, y compris pour les produits liquides.

© Johnnie Walker

Diageo a, de son côté, choisi dans son catalogue de produits le whisky Johnnie Walker pour passer le test du flacon écoresponsable en papier. Ewan Andrew, directeur du développement durable chez Diageo, s’en est félicité. "Nous sommes fiers d’être à l’origine de cette première dans le monde. Nous nous efforçons constamment de repousser les limites de l’emballage durable et cette bouteille a tout pour être vraiment révolutionnaire." Il continue :

"Il nous semble opportun de le lancer avec Johnnie Walker, une marque qui a souvent ouvert la voie de l’innovation tout au long de ses 200 ans d’existence."

Si, aujourd’hui, le doute reste permis quant à l’étanchéité du papier – on a en tête l’efficacité à géométrie variable des pailles en papier –, les géants internationaux de la distribution de boisson, eux, ont l’air convaincus. En espérant que la qualité et la conservation du spiritueux n’en seront pas affectées.

À voir aussi sur food :