AccueilNews

Voici le "Confiné", un fromage né par hasard pendant le confinement

Publié le

par Robin Panfili

© Wikimedia Commons

Dans les Vosges, du fromage oublié dans une cave a donné naissance à un tout nouveau fromage.

Après le Japon qui a vu renaître pendant le confinement un fromage ancestral vieux de 1 000 ans, c’est dans les Vosges qu’une autre jolie histoire de fromage a eu lieu. Comme de nombreux autres éleveurs, Lionel Vaxelaire, un éleveur de vingt-cinq vaches vosgiennes à Saulxures-sur-Moselotte, s’est retrouvé avec plusieurs kilos d’invendus sur les bras durant la période de confinement et de fermeture des bars et restaurants.

S’il gardait un œil sur sa production malgré tout, un petit lot a échappé à sa vigilance. C’est ainsi qu’est né, par un hasard total, un nouveau fromage. "On a été obligés de s’adapter au contexte, donc on a laissé de côté un lot d’une soixantaine de munsters au fond de la cave. On les a même un peu oubliés. Après un mois d’affinage, on en a goûté un qui avait de nouvelles saveurs", confie-t-il au Parisien.

Fromage de confinement

Ce nouveau fromage "se situe entre notre munster et notre petit blanc de type camembert", confie le producteur. "Crayeux à l’intérieur, à la croûte fleurie, grisâtre et tachetée. Il a pris toute la flore de notre lait cru entier et la flore de la cave. Il s’est développé entre les autres productions avec un goût que l’on ne connaissait pas encore ici", précise-t-il.

"Ce fromage s’est affiné tout seul pendant quatre semaines, contrairement au munster qui a besoin d’être lavé tous les jours."

© Ferme "Au Petit Gravier"

Le nom du fromage était tout trouvé : le "Confiné". Disponible sur les étals du marché du village ou directement à l’exploitation, ce dernier est toutefois actuellement en rupture de stock, victime de son succès. Une nouvelle fournée devrait arriver dans les jours qui arrivent… et on a déjà prévu d’aller voir à quoi tout cela ressemble.

À voir aussi sur food :