AccueilNews

Voici le nombre de pintes qu’il faudrait boire pour rattraper l’année 2020

Publié le

par Julie Morvan

© New Line Cinema

Si vous avez une bonne descente, c’est le moment de briller pour la bonne cause.

Alors que nos terrasses s’apprêtent enfin à accueillir du monde après des mois de solitude, une question existentielle se pose : combien de verres faudrait-il boire pour rattraper tous les apéros ratés en 2020 ? Au Royaume-Uni, les calculs ont vite été faits.

Selon Food & Wine, les Anglais devraient s’enfiler 124 pintes en 2021 pour que les pubs retrouvent leur chiffre d’affaires d’avant-Covid. Soit 122 verres de vin, 40 restos ou presque 1 000 paquets de chips… en 226 jours.

On doit cette étude très sérieuse à Company Debt, une entreprise de services financiers britannique. Elle se base sur les chiffres officiels des pertes dans l’industrie de la boisson et de l’alimentation : soit 25,66 milliards de livres Sterling – ou 29 milliards d’euros – pour la population totale au Royaume-Uni, 52 millions d’adultes – oui quand même, ils se sont limités aux buveurs majeurs.

"Le pub moyen aura besoin que chaque client dépense 493 livres supplémentaires cette année pour pallier les conséquences du Covid dans le secteur", précise Company Debt dans un poster récapitulatif. Si vous avez des amis dans la restauration ou la boisson outre-Manche, vous pouvez d’ailleurs leur envoyer le lien vers l’infographie pour qu’ils l’impriment et l’affichent partout dans leurs pubs.

En France, les cafés-bars, brasseries et restaurants ont besoin du même dévouement : le chiffre d’affaires du secteur CHR (cafés-hôtels-restaurants) a été divisé par plus de deux (- 55 %) entre 2019 et 2020, selon une étude Xerfi. Si vous ne savez pas encore où aller pour montrer l’étendue de vos talents de buveur·se, vous pouvez (re)lire notre sélection de terrasses parisiennes.

L’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modération.

À voir aussi sur food :