AccueilNews

Voici les pays du monde où l'alcool est le plus cher

Publié le

par Konbini Food

(© CBS)

Avant de partir en voyage, prenez le temps de regarder ce petit classement.

Parfois, le prix de vente de l’alcool est déterminant dans le choix d’une destination. Parfois, il peut aussi se montrer rédhibitoire. Alors, pour en avoir le cœur net et s’épargner les mauvaises surprises, la Banque mondiale a lancé une vaste étude statistique qui recense les prix de nombreux produits dans près de 200 pays, rapporte Slate. Ce Programme de comparaison internationale (PCI) permet ainsi de "mieux comprendre les différences de coût de la vie sur la planète et fournissent des estimations de parité de pouvoir d’achat au niveau international".

Parmi les quarante-sept produits étudiés, l’étude s’est penchée sur les disparités dans les prix de vente de l’alcool dans 167 pays et démontre de très grands écarts selon certaines régions du monde. Avec des prix 345 % plus élevés que la moyenne mondiale, le Bahreïn figure comme le pays où l’alcool est le plus cher à travers le monde. Il est suivi des îles Turques-et-Caïques (+176 %), de l’Iran (+175 %), de l’Islande (+150 %), de Singapour (+143 %), des Bermudes (+142 %) ou encore de la Norvège (+129 %), note Quartz.

La France, où le prix de l’alcool est 16 % moins cher que la moyenne mondiale, se hisse à la 132e, juste entre l’Albanie et l’Afrique du sud. "L’Hexagone n’a pas à rougir du prix de ses boissons alcoolisées, qui restent bien moins chères que dans d’autres pays de l’Union européenne, notamment la Suède, le Danemark et l’Italie", remarque Slate.

(© Getty Images)

Si le prix de l’alcool est généralement indexé sur le coût de la vie, justifiant ainsi des disparités dans des pays comme l’Islande, ce classement met en lumière des cas plus singuliers. Le Bahreïn, où le coût de la vie est inférieur à celui de nombreux pays cités dans le haut du palmarès, se heurte à une réalité économique et géographique. L’alcool y est importé et la distribution y est contrôlée, ce qui joue forcément sur le dérèglement de sa valeur. 

À voir aussi sur food :