AccueilNews

Voici un index (très utile) des villes les plus accueillantes pour les végétariens

Publié le

par Robin Panfili

© Getty Images

Paris est clairement à la ramasse.

Alors que l’on observe depuis plusieurs années un basculement discret, mais réel, vers des régimes alimentaires alternatifs (flexitariens, végétariens et végétaliens), un index des villes les plus végétariennes à travers le monde vient de sortir. En clair, les villes les plus adaptées et les plus agréables pour les personnes ayant adopté un régime non carné. Les données de l’index, commandé par la plateforme Nestpick, s’appuient sur le prix des fruits, légumes et des produits à base de protéines végétales, ainsi que sur le nombre et la qualité de restaurants proposant des choix végétariens.

"Nous espérons que cet indice peut inspirer les végétariens à regarder à l’étranger pour choisir la bonne ville adaptée à leurs besoins, voire offrir des idées de destination de voyage pour les meilleurs endroits gastronomiques à base végétarienne, explique Omer Kucukdere, fondateur de Nestpick. Bien qu’il existe sans aucun doute d’innombrables villes qui sont incroyables pour les végétariens du monde qui ne figurent pas dans cet indice en raison d’un manque de données disponibles, nous pensons que cette liste offre un excellent tremplin pour les végétariens cherchant à se déplacer à l’étranger."

Paris à la traîne

Sans grande surprise, c’est Londres qui se hisse en haut du classement. Connue pour son très large choix d’établissements végé-friendly, la ville se démarque aussi par le prix relativement abordable de ses fruits et légumes. Les villes de Berlin et Munich viennent compléter le podium. En revanche, la ville qui compte le plus de restaurants adaptés aux végétariens par population est Édimbourg, suivie de Munich et Ubud. Enfin, Londres se place également en première position en matière de festivals et événements végétariens, devant New York et Chicago.

Quant à Paris, ce n’est pas vraiment la joie. L’index classe la capitale française… 61e sur les 75 pays évalués. La première ville française du classement est Strasbourg, qui fait mieux, en s’installant dans le ventre mou de l’index, à la 42e position. Une position plus favorable qu’elle doit notamment au prix plus avantageux de ses fruits et légumes que dans de plus grandes villes comme Paris.

À voir aussi sur food :