AccueilRencontre

On a discuté avec le jeune vigneron qui désacralise le vin sur TikTok

Publié le

par Robin Panfili

Émile documente son quotidien de jeune vigneron de manière ludique et instructive, et ça marche.

Si la plateforme TikTok fonctionne aujourd’hui comme un formidable catalyseur de créativité, elle est également l’endroit que de nombreux jeunes ont investi pour partager leurs passions et leurs centres d’intérêt. À 23 ans, Émile Coddens est l’un d’entre eux. "J’ai créé mon compte au début du mois de septembre, au début des vendanges, dit-il. Au départ, je faisais quelques vidéos par-ci, par-là sans grand intérêt." Aujourd’hui, il réunit près de 300 000 abonnés sur son compte, où il partage de manière ludique et légère son quotidien de jeune vigneron. Entre deux vidéos, on est allés lui poser quelques questions.

Pour commencer, qui es-tu ?

Je m’appelle Émile Coddens, j’ai 23 ans et je suis vigneron. Enfin, pas exactement vigneron, mais second de chai… Disons vigneron, ça parle à plus de monde.

Tu travailles dans un domaine ?

Oui, depuis trois ans maintenant. Ce n’était pas prévu comme ça dans ma tête, au début, mais je suis très heureux actuellement. Après mon BTS, j’ai postulé pour une licence de commerce du vin, mais l’école a tardé à me répondre. Tout l’été, je devais partir faire du woofing en Irlande et donc quitter la France sans savoir quoi faire à la rentrée. Après de nombreuses relances, j’ai décidé de les appeler une dernière fois avant de partir. La réponse était non – une perte de dossier, apparemment.

@le.vigneron

Répondre à @tchoinitator ##onmaditque ##vigne ##vigneron

♬ Moving Men - Myd & Mac DeMarco

Et après ?

Alors j’ai appelé en urgence mes oncles pour savoir s’ils pouvaient me prendre en CDD à mon retour d’Irlande. Désormais, je fabrique du vin et j’ai un poste à responsabilités, donc je ne regrette absolument rien.

Tu es jeune. C’était une vocation de travailler dans ce milieu ?

J’ai toujours été intrigué par ce monde grâce à mon grand-père. Je ne savais pas vraiment que j’avais de la famille dans le monde viticole jusqu’à mon stage de troisième que j’ai réalisé chez eux. Un peu comme tout le monde, je suis parti en lycée général. Je n’étais pas trop mauvais, j’avais 11 de moyenne, mais au moment de choisir entre L, ES ou S, j’ai vécu un grand moment de panique. J’ai décidé de me lancer dans le monde du vin, un peu tête baissée, et je me suis dit : "On verra bien si ça me plaît." Donc non, ce n’était pas forcément une vocation.

@le.vigneron

La belle robe ! ##tuconnaiscemot ##vin ##vigneron ##pourtoi

♬ Life Ohne Filter [Instrumental] - Jérôme Klusacek [GEMA],Marius Gröh [GEMA]

Quand est-ce que tu t’es décidé à te lancer sur TikTok ?

J’ai créé le compte TikTok @le.vigneron début septembre, au début des vendanges. J’ai téléchargé cette application un peu comme tout le monde. Je faisais quelques vidéos par-ci, par-là sans grand intérêt. Au fur et à mesure, l’application a évolué. J’ai commencé à voir des comptes explicatifs comme @mehdi.florian et, surtout, des comptes tenus par des personnes qui parlent de leur métier, comme @chocolatseve

Ça t’a donné des idées ?

Je fais visiter le domaine à de nombreux touristes, français comme étrangers, et beaucoup de gens me disent que c’est très simple et cool d’apprendre le monde du vin avec moi. En septembre dernier, je décide alors de créer un compte sur le vin. En plus de ça, le nom @le.vigneron n’était pas pris et je pense à ce moment-là être l’un des seuls vignerons sur la plateforme. Je suis très heureux de partager ma passion aux gens.

Pourquoi avoir choisi TikTok plutôt qu’une autre plateforme comme Instagram ou YouTube ?

Cette application est jeune et j’aime l’idée que n’importe qui – que tu aies 5 ou 200 000 abonnés – ait une chance de voir une de ses vidéos devenir virale. J’aime aussi le principe que ce ne soit pas l’internaute qui aille chercher l’information, mais que ce soit l’information qui vienne à lui.

@le.vigneron

Pose moi une question et j’essaierai d’y répondre ##pourtoi ##vigneron ##vin ##conseil

♬ это ли счастье? - Rauf & Faik

Il était important, pour toi, de parler de vin sur une plateforme où l’on retrouve beaucoup de jeunes qui peuvent, parfois, avoir beaucoup d’idées reçues sur ce milieu ?

J’ai le sentiment que le vin est presque devenu inaccessible dans la tête des gens. Ils pensent que ce monde-là n’est réservé qu’aux personnes du milieu. Or, ce n’est pas le cas ! Le vin est accessible à tous. Le but de mes vidéos, c’est que les internautes de TikTok puissent découvrir le monde du vin, alors qu’ils n’auraient peut-être jamais fait la démarche de se renseigner par eux-mêmes. Je leur apporte une explication simple et fun sur le vin. C’est ça qui me plaît.

Il est donc important pour toi de démystifier et désacraliser le vin ?

Il faut comprendre que le vin, avant d’être le produit de luxe qu’il a pu devenir, c’est un produit de partage, de convivialité. Ce n’est pas tout le temps cinq personnes en costard-cravate et/ou robe-talons aiguilles autour d’une table en train de tourner leur verre pendant cinq heures et récitant de jolis poèmes devant une bouteille de vin. C’est aussi un partage, un échange, un moment, une occasion, un plaisir, une circonstance, une émotion.

Quels sont les retours des internautes sur tes vidéos ?

Je reçois tous les jours des commentaires ou des messages très bienveillants sur les réseaux sociaux. Ils me remercient énormément de leur en apprendre davantage sur ce monde. Ce qui est drôle, c’est qu’ils apprécient le personnage que je suis. Aussi, beaucoup de gens me demandent des conseils sur leurs bouteilles, leur cave ou leur parcours scolaire.

@le.vigneron

Et je n’avais que 20 ans ! ##monjob ##pourtoi ##vigneron ##lumieresur

♬ It's Feeling Good - Extreme Music

Le domaine dans lequel tu travailles a opté pour quel mode de culture ?

Le domaine dans lequel je travaille est en lutte raisonnée. C’est-à-dire que chaque traitement et chaque action sur la vigne et le vin sont raisonnés et calculés pour être réalisés uniquement au bon moment, avec les bonnes doses. Le domaine fait environ 100 hectares de vignes et existe depuis 1508, toujours de père en fils. Il faut savoir qu’il est très difficile de transformer un aussi gros domaine en agriculture biologique ou en biodynamie. Il faut y aller progressivement. Nous trouvons que dans chaque lutte, il y a de bonnes et de mauvaises choses. Nous, on essaie de ne prendre que le meilleur.

Quels sont ton sentiment et ton avis sur les vins naturels ?

Je respecte beaucoup les vignerons qui font du vin nature, c’est très difficile. Je trouve, en revanche, que l’on n’utilise pas forcément le bon terme pour désigner ces vins. C’est plutôt faire du vin de la façon la plus naturelle possible.

@le.vigneron

Répondre à @melina_sby_ Pose ta question toi aussi j’essaierai d’y répondre ##vendanges2020 ##monjob ##pourtoi ##vin ##degustation

♬ это ли счастье? - Rauf & Faik

Il n’y a pas de problèmes avec TikTok sur la promotion du vin ?

Non, aucun, à part une vidéo ou je sabre une bouteille de vin pétillant avec un couteau. La vidéo a été rejetée à cause du couteau. J’ai l’impression que TikTok booste un peu les comptes explicatifs de ce genre.

Comment ont réagi tes parents et tes collègues quand tu leur as dit que tu étais une star du vin sur Internet ?

"Star", c’est un bien grand mot. J’ai commencé à faire mes vidéos au début des vendanges et ça a été difficile de trouver du temps pour faire du contenu et, surtout, de le faire accepter à mes oncles qui sont les patrons. Maintenant, c’est totalement accepté et ils sont fiers de moi. En plus, ça fait un peu de pub pour le domaine, donc c’est cool.

Pour la suite, tu as des projets ?

Sur la chaîne TikTok, je pense faire découvrir toutes les régions viticoles de France avec un ami sommelier, Charles, et pourquoi pas montrer tous les métiers qui entourent le vin. Ensuite, il y a un très gros projet en cours : j’ai signé avec les éditions des Équateurs pour écrire un petit livre de poche sur le vin.

Pour suivre les aventures d’Émile, c’est par ici.

À lire aussi : On est parti faire les vendanges chez les frères Mosse, princes de la vigne

À voir aussi sur food :