(© Ava Du Parc / Big Mamma)

5 bonnes raisons d'aller manger chez Libertino, le dernier bébé de Big Mamma

Des poireaux, des fleurs, et la possibilité de réserver.

La dernière adresse parisienne de Big Mamma a enfin ouvert ses portes. Après la géante Felicità, le groupe revient à ce qu’il sait faire de mieux, à savoir créer une ambiance intime dans un établissement blockbuster. De la déco à la carte, on vous donne cinq raisons qui font de Libertino l’adresse où se rendre en ce début d’année.

#1. Les poireaux brûlés

(© Ava Du Parc/Big Mamma)

Publicité

Vous avez vu passer les cacio e pepe à même la meule de parmesan, vous avez vu passer le tiramisu géant, mais c’est aussi avec d’autres plats que Libertino tire son épingle du jeu. À commencer par les entrées, avec un poireau brûlé garni de burrata et de graines de moutarde, fondant et extrêmement bien assaisonné. Clairement notre coup de cœur de la carte.

#2. La déco fleurie

"Farlo per il gram", c’est comme ça qu’on traduirait le fameux "do it for the gram" en italien. On le sait, c’est aussi pour la petite photo sur les réseaux sociaux qu’on se rend chez Big Mamma. Avec une impressionnante façade fleurie habillée par Pampa et Sol Paris, c’est la pluie de likes assurée.

Publicité

#3. La pizza romaine (surtout celle à la truffe)

(© Club Sandwich)

Chez Libertino, pas de pizza napolitaine, c’est à Rome que la pâte fine et croustillante trouve ses origines. Grandes, les pizzas peuvent se partager, et, en saison, la pizza double truffe – certes quelques euros (justifiés) plus chers que ses consœurs – vaut absolument le coup. Une des meilleures pizzas parisiennes de ce début d’année.

#4. Les desserts XXL

(© Ava Du Parc/Big Mamma)

Publicité

Garder une place pour le dessert, c’est notre premier conseil, mais vous n’aurez pas besoin de nous une fois que vous serez passé devant le buffet des gâteaux à la part (plus que généreuse) à l’entrée du restaurant. Mention spéciale au baba et à l’île flottante, sans oublier le mignon affogato, ici en bâtonnet de glace à tremper dans le café.

#5. La possibilité de réserver

(© Jérôme Galland/Big Mamma)

Après des essais en province, Libertino est le premier restaurant parisien de l’empire Big Mamma à proposer la réservation. À partir de deux personnes le midi et pour les grandes tablées (à partir de sept personnes) le soir, plus besoin de se lancer dans une queue parfois ubuesque. 

Publicité

Libertino
44, rue de Paradis – Paris X

Par Pharrell Arot, publié le 16/01/2020