AccueilStory

Bienvenue dans le profond (et incroyable) gouffre où l’on enfouit du vin

Publié le

par Robin Panfili

© Gouffre de Padirac

Un incroyable gouffre situé dans le sud de la France accueille des bouteilles de vin à 103 mètres de profondeur.

Après le vin et l’huile d’olive plongés dans la mer, c’est dans un gigantesque et majestueux gouffre qu’une expérience de "mise en cave" inédite vient de se dérouler, dans le Lot. Plus précisément dans le gouffre de Padirac, premier site souterrain en France, souvent décrit comme les "entrailles de la terre". Après une première cuvée envoyée sous terre il y a quelques mois, c’est une nouvelle salve de bouteilles qui viennent d’être plongées dans les limbes de ce gouffre unique en son genre, à plus de cent mètres de profondeur.

© Gouffre de Padirac

© Gouffre de Padirac

Grâce à des conditions de conservation constantes de 13 °C et 98 % d’humidité, le vin était ressorti "plus complet" et "plus expressif" de cette cavité naturelle unique, assure Serge Dubs, œnologue, élu meilleur sommelier du monde en 1989. À terme, on obtiendrait un vin rouge "plus pourpre" dans une bouteille "plus patinée qu’en cave traditionnelle".

"Des bouteilles de vin avaient déjà été mises sous la mer, mais jamais au fond du gouffre, donc ce projet nous intéressait", confie Jean-Luc Baldès, viticulteur des grands vins de Cahors, qui représente fièrement la sixième génération du Clos Triguedina, un domaine d’envergure local. "Nous avons goûté les bouteilles vieillies dans le gouffre, pour les comparer à celles vieillies en cave, et celles vieillies sous terre ont un caractère plus jeune, qui permettra de les garder plus longtemps. C’était une température de conservation idéale."

© Gouffre de Padirac

© Gouffre de Padirac

"Le vin se sent bien"

Selon l’œnologue, "le vin se sent bien dans le gouffre de Padirac". C’est en ces termes qu’il décrit la cuvée et le vin obtenus après une première "mise en cave". "Robe d’une jeunesse et présence visuelle dynamique, rouge grenat, pourpre, violacée sur tout le pourtour ainsi que sur les larmes, et jambage d’une belle aubergine. C’est vraiment un visuel alerte, dense, profond, au jambage soyeux et caressant."

"L’approche est raffinée, délicate, fondue et très harmonieuse. Fruité, épicé, chocolat noir, fève de cacao torréfiée, truffe noire fraîche, cerise noire. Il en ressort un vin de grande classe, avec un équilibre parfait entre tanins, charnu, enveloppant, soyeux, et pourtant alerte, sans rusticité, avec une persistance longue et éclatante."

© Gouffre de Padirac

© Gouffre de Padirac

Si, pour la première expérience, près de 500 bouteilles, avaient ainsi été enfouies à 103 mètres sous terre, cette fois, c’est 600 bouteilles et 24 magnums de Probus pur Malbec 2017, vin haut de gamme de l’appellation Cahors, qui ont été plongés au cœur du gouffre de Padirac. Mais que les amateurs soient patients, le vin ne remontera à la surface que dans quelques mois et ne pourra être dégusté qu’à l’été 2022.

À voir aussi sur food :