© Alberto Pizzoli/AFP

Comment la réouverture des restaurants se déroule ailleurs en Europe

Pays-Bas, Italie, Espagne ou Danemark : état des lieux des réouvertures et de ce qui pourrait bien arriver en France.

Alors que le confinement vient d’être levé en France, les premiers bars et restaurants devraient être autorisés dans certaines régions d’ici quelques jours, mais pour l’heure, difficile de savoir dans quelles conditions. Après avoir recensé et listé les changements probables, voici un tour d’Europe des mesures prises dans les pays ayant d’ores et déjà rouvert leurs commerces de bouche.

Publicité

Italie

L’Italie, qui a tout juste débuté son déconfinement, prépare la réouverture de ses bars et restaurants pour le 18 mai prochain, mais non sans conditions. Pour les clients, les réservations seront désormais obligatoires, afin de prévenir les effets de foule, les masques seront obligatoires jusqu’au moment de manger, les tables seront espacées de deux mètres – et cela créé de véritables casse-têtes chez les restaurateurs– et les buffets seront interdits. Dans certaines régions, il faudra justifier la nature de la relation que vous entretenez avec la personne qui vous accompagne à table.

Allemagne

Déjeuner en salle ou en terrasse, c’est désormais possible dans le nord de l’Allemagne, où les premiers cafés et restaurants ont pu rouvrir. Si ce n’est pas encore l’afflux dans les cafés, des tables sont réservées et c’est un début. La région du Mecklenbourg de Poméranie occidentale, la moins touchée par le Covid-19 en Allemagne, est la première à les rouvrir. Les autres Länder (États régionaux) suivront dans les jours ou semaines à venir. Les salariés doivent porter un masque et les clients doivent respecter la distanciation sociale. À Berlin et dans les autres régions, les règles seront strictes : masques, espacement des tables, mais également réduction des tablées aux personnes de son foyer ou d’un autre foyer et fermeture obligatoire à 22 heures.

Pays-Bas

Les Pays-Bas attendent une réouverture prochaine des bars et restaurants. En attendant, les restaurateurs se préparent et innovent. Le restaurant d’un centre culturel a réutilisé des petites serres transparentes, destinées à un ancien projet artistique en micro-salons, pour les clients. Les serveurs sont masqués, gantés et les plats sont glissés par l’intermédiaire de petites planches.

Publicité

Suisse

Après une réouverture le 11 mai, la Suisse reprend timidement ses marques. Les affluences sont encore faibles, mais les restaurateurs ne désespèrent pas. Du côté des mesures : lavage de mains obligatoire, stockage temporaire des coordonnées en vue d’un tracking des contaminations, pas de tablées au-delà de quatre personnes et pas de restauration debout pour les clients. Pour les professionnels, les masques et protections à visière ne seront pas obligatoires, mais l’espacement des tables de deux mètres et le lavage automatique de ces dernières après chaque passage de clients, eux, oui.

Ukraine

Les bars et restaurants ont rouvert après plusieurs semaines de déconfinement. De nouvelles règles sanitaires ont été mises en place : les serveurs ne servent que dans de la vaisselle jetable et les clients ont interdiction de toucher les menus. Les tables, pour deux personnes maximum, doivent être placées à 1,5 mètre de distance. Le port du masque est obligatoire.

Espagne

Si les bars et restaurants de Madrid et de Barcelone n’ont pas encore pu rouvrir leurs portes, d’autres régions ont été autorisées à lever le rideau et redéployer leurs terrasses. La capacité d’accueil est réduite de moitié et les rassemblements sont limités à dix personnes maximum. Les tables en intérieur ne peuvent toutefois pas être utilisées. Parmi les autres changements : "Entre chaque client, les tables et les chaises sont désinfectées et la vaisselle est lavée à haute température. Finies aussi les cartes, qui laissent place aux ardoises ou aux QR Codes donnant accès au menu sur smartphone", rapporte l’AFP.

Publicité

Par Robin Panfili, publié le 15/05/2020