AccueilStory

Des petits écoliers interdits de kombucha à cause de son taux d’alcool

Publié le

par Claire Verriele

(© Getty Images)

La boisson fermentée sème la discorde.

En France, l’alcool est interdit dans les écoles depuis 1981 et cela paraîtrait inconcevable aujourd’hui de boire du vin à la cantine. Cependant, des boissons fermentées considérées comme "sans alcool" mais qui en contiennent une portion infime posent question. C’est le cas du kombucha, interdit au même titre que les autres alcools dans une école de la ville d’Arlington aux États-Unis.

Aujourd’hui, le kombucha est considéré comme une boisson santé. On lui attribue des vertus digestives et il contient de nombreux antioxydants. Cette boisson pétillante très ancienne est originaire de Russie et de Chine, et est fabriquée à partir de thé vert ou noir qui est fermenté à l’aide d’un jus de raisin ou de sucre. Lors du processus de fermentation, un petit pourcentage d’alcool est fabriqué, à hauteur de 0,5 %, ce qui est trop peu pour que cette boisson soit considérée comme alcoolisée.

Le kombucha, entre 0 et 3 %

Cependant, si on laisse la boisson à l’air libre et qu’elle chauffe, la fermentation peut continuer, jusqu’à atteindre au maximum 3 % d’alcool – soit le taux d’un cidre doux –, ce qui complexifie son statut. Une école primaire située à Arlington dans l’État de Washington a tranché : le kombucha y est interdit car l’alcool figure tout simplement sur la liste des ingrédients.

Une lettre a été envoyée aux parents leur sommant, selon The Takeout, "de ne pas autoriser leurs enfants à apporter de la drogue ou de l’alcool, y compris du thé kombucha non pasteurisé, sur la propriété de l’école".

Des parents d’élèves s’insurgent contre cette mesure jugée absurde – car la boisson comporte des bienfaits dont leurs enfants sont donc privés sur le lieu de l’établissement – et futile face au très faible risque qu’un incident puisse avoir lieu.

© Konbini Food

En 2010, aux États-Unis – où l’âge légal pour acheter de l’alcool est de 21 ans –, la chaîne de supermarchés Whole Foods Market avait dû retirer de ses rayons des lots de cette boisson qui contenait plus de 0,5 % d’alcool (la limite pour la vendre comme une boisson non alcoolisée). Au Canada, en 2018, les restaurants de l’Île-du-Prince-Édouard avaient reçu des avertissements car ils commercialisaient cette boisson jugée "non conforme" à la réglementation, avant d’être de nouveau autorisés à la vendre.

Pour lutter contre cette irrégularité de traitement, certaines marques comme GT’s produisent désormais un kombucha garanti sans alcool qui convient donc pleinement au plus jeunes. Mais les autres kombuchas ou le kéfir – un jus de fruit fermenté – se trouvent "en zone grise". Globalement, la proportion contenue dans ces élixirs fermentés reste sans danger pour les enfants, comme le fait de manger un chocolat Mon chéri.

On se doit quand même de rappeler que, en 2017, le joueur de football américain Michael Floyd avait justifié une arrestation pour conduite en état d’ivresse en expliquant avoir bu quatre ou cinq bouteilles tièdes de kombucha. On vous laisse juger de la véracité de cette information, mais on vous conseille quand même de garder votre kombucha bien au frais.

À voir aussi sur food :