ANDREAS SOLARO / AFP

En Europe, les rues se métamorphosent et les terrasses prennent (déjà) leurs aises

Ce qu'il se passe en Suisse ou en Italie pourrait bien arriver en France dans les semaines qui arrivent.

Si la maire de Paris, Anne Hidalgo, a déjà fait part de son intention de piétonniser des rues et de transformer des places de stationnement en terrasses de bar ou de restaurant, on ne sait pas encore comment toutes ces nouveautés se mettront en place. Pour le moment, l’heure est donc à la spéculation… à moins de se pencher sur ce qui se passe chez nos voisins européens. En Suisse francophone, à Genève, les premières installations du genre semble déjà être en train de voir le jour.

En plein centre-ville, sur la place Grenus, une rue s'est ainsi vue transformée il y a quelques jours. Les places de stationnement y ont été supprimées au profit d’un trottoir plus large et d’une terrasse supplémentaire pour le restaurant Together, rapporte l’internaute Nicolas Nova. Installation éphémère pour l'été ou transformation plus durable de la rue ? L'avenir nous le dira. En tous les cas, conséquence directe ou non de la crise sanitaire du coronavirus, ce type d'installation aura, en Suisse comme ailleurs, l'avantage de redistribuer les cartes sur l'espace public en offrant (enfin) davantage d'espace aux commerces de bouche et aux piétons.

Publicité

En Italie aussi, les choses ont quelque peu évolué. À Milan, des pistes cyclables ont été tracées dans toute la ville afin de favoriser les mobilités douces et désengorger les transports en commun. À Rome, les restaurants qui ont pu rouvrir leurs portes ont également déployé leurs terrasses… de manière très aérée. Une contrainte conforme aux nouveaux protocoles sanitaires visant à faire respecter la distanciation sociale dans le pays. 

Publicité

Par Robin Panfili, publié le 18/05/2020