AccueilStory

L'histoire du mec qui a tenu un Burger King "clandestin" durant plusieurs mois

Publié le

par Axel Savoye

© Channel 11

La supercherie a duré plusieurs mois, sans que les clients ne remarquent quoique ce soit... ou presque.

L’enseigne, l’uniforme des employés et même un drive-in : tout laissait porter à croire que nous étions dans un véritable Burger King, peut-être seulement un peu plus crado que la normale. Et pourtant, l’établissement n’avait rien d’une enseigne officielle de la chaîne de restauration.

© Channel 11

Cette histoire, ressortie des archives par nos confrères d’Ulyces, s’est déroulée en 2014, dans la ville de Pittsburgh, en Pennsylvanie (États-Unis), et a été révélée par la chaîne de télévision locale Channel 11. Des journalistes avaient alors mené l’enquête sur un groupe Reddit et ainsi pu obtenir des commentaires et des photos d’anciens clients témoignant de la qualité de la nourriture et du service. "Un type louche m’a fait payer un dollar pour utiliser les toilettes. C’est comme le Far West là-dedans", témoigne un ancien client sur Reddit.

Les plaintes des clients ont été en premier lieu remontées au département de la Santé qui a fait inspecter les lieux à plusieurs reprises. À chaque fois, le restaurant parvenait à passer les inspections sans problème. Pourtant, les critiques ont continué d’affluer. Et pour cause, les Whoppers n’avaient tout simplement pas le goût de Whoppers classiques. Les frites, elles, étaient servies dans des gobelets en carton et la tireuse à Coca-Cola servait… du Pepsi. D’autres rumeurs faisaient état d’employés achetant les hamburgers dans un supermarché voisin.

© Channel 11

"Ouais, c’est comme le Far West des Burger King là-dedans. Vous recevez votre sandwich dans un emballage blanc et la sauce barbecue pour les lanières de poulet est livrée dans une tasse en plastique transparente. Le tout est ensuite livré dans un sac en papier kraft indescriptible", témoigne un autre client passé par l’enseigne "clandestine" sur Reddit.

Après quelques recherches, les journalistes ont découvert que cet établissement étrange était, en fait, bien un Burger King. Le propriétaire des lieux s’était seulement fait retirer sa franchise par le groupe à cause de plaintes sur la qualité de la nourriture. Ce dernier a eu le choix de quitter les lieux ou de garder l’établissement après avoir changé son nom. Le restaurant avait alors été baptisé South Side Burgers, mais les clients n’étaient pas au courant. Comment leur en vouloir quand on sait que l’enseigne originale avait été conservée, que les uniformes n’avaient pas été changés et que les affiches Burger King étaient encore accrochées sur les murs.

© Channel 11

La supercherie a duré plusieurs mois grâce aux produits franchisés Burger King que le propriétaire avait gardé en réserve. Les problèmes ont seulement commencé lorsque la réserve et les stocks ont fondu. Aux curieux qui demandaient pourquoi l’enseigne Burger King était toujours en place, le propriétaire répondait que le restaurant était en période de transition. Lorsque l’enquête des journalistes de Channel 11 et WPXI est arrivée aux oreilles de la chaîne de fast-food, le groupe a fini par reprendre l’établissement pour en faire, de nouveau, un vrai Burger King. Le propriétaire des lieux, qui a fait vivre le faux Burger King durant plusieurs mois, a été remplacé par une nouvelle équipe. Et, aujourd’hui, rien ne laisse deviner que ce Burger King était autrefois un faux Burger King.

À voir aussi sur food :