AccueilStory

Il découvre une truffe à 1 million d’euros… et préfère la manger entre amis

Publié le

par Anna Finot

© Gianluca Zigante

Le chasseur de truffes croate en a fait un festin chez lui en invitant 200 personnes. Respect.

Il était une fois, en Istrie, au nord-ouest de la Croatie, un chasseur de truffes découvrit au cours d’une nuit gelée la plus grosse truffe au monde. Accompagné de sa fidèle chienne Diana, qui renifle et traque la moindre odeur de truffe, Giancarlo Zigante part dans la forêt de Motovun un soir de novembre 1999 et, à deux heures du matin, découvre le Graal.

S’il ne révèle jamais l’endroit exact de sa trouvaille, craignant la venue de truands avides, il raconte dans le Guardian les détails de cette véritable chasse au trésor. En suivant les indications de Diana, qui flairait une parcelle de terre, Giancarlo se met à genoux pour creuser et fouiller jusqu’à environ vingt centimètres sous terre, avant de trouver l’incroyable truffe. Il confie avoir mis quinze bonnes minutes pour la déterrer soigneusement, rentrer chez lui à la hâte afin de ne pas l’abîmer, et peser rapidement le curieux champignon. La pesée annonçait 1 310 grammes. Giancarlo se rend alors compte de sa rareté, très vite confirmée par le Guinness World Records, qui lui révèle qu’il a trouvé la plus grosse truffe jamais enregistrée au monde.

"J’aurais pu la vendre pour 1 million d’euros et faire fortune, mais j’ai tout de suite su que je ne voulais pas faire ça. C’est bien d’être riche, mais je pensais que la truffe aurait plus d’impact si elle était partagée. La truffe a été trouvée en Istrie et devait être consommée ici, et non vendue à une personne riche à l’étranger", confie-t-il.

C’est ainsi que Giancarlo décide de faire un immense festin pour 200 convives invités à partager cette exceptionnelle truffe, de la famille des truffes Tuber Magnatum Pico, des champignons blancs à la peau jaune pâle réputés pour être les plus précieux et les plus chers de leur espèce. "La nuit a été très spéciale ; une atmosphère incroyable. Même le président de la Croatie était présent. Chaque truffe blanche a un goût étonnant – mais celle-ci était différente."

Trois ans après l’inédite trouvaille, Giancarlo a décidé d’ouvrir son propre restaurant dans un village d’Istrie, comptant sur la notoriété de sa truffe. "Aujourd’hui, il y a une statue en bronze de la truffe dans mon restaurant. C’est un excellent sujet de conversation : les gens pensent que c’est un cerveau. Ils n’arrivent pas à imaginer qu’une truffe puisse être aussi grosse."

Le Croate de 71 ans a désormais troqué ses bottes de chasseur contre un tablier de restaurateur, mais continue de parler de sa passion qui a offert une belle morale : déguster plutôt que s’enrichir.

À voir aussi sur food :