AccueilStory

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : spécial Top Chef épisode 3

Publié le

par Konbini Food

"C’est délicaca" – Michel Sarran, 2021.

Troisième semaine de compétition, on ne confond presque plus les prénoms des candidats. Parfait donc pour des épreuves en brigade, comme un séminaire pour finir de faire connaissance avec les collègues. Au programme, une double épreuve sur la patate avec les chefs Jérôme Banctel et Sébastien Vauxion, d’abord sucrée pour les équipes de Michel Sarran et Paul Pairet, puis salée avec celles de Philippe Etchebest et Hélène Darroze. Une histoire de 1 000 feuilles, presque autant que celles grattées par Thomas pour ses freestyles.

L’équipe de Paul Pairet et celle d’Hélène Darroze remportent la mise et se qualifient pour la prochaine semaine de compétition. Pour les autres, c’est l’heure du cours d’espagnol LV2 avec l’incroyable chef du Mugaritz, Andoni Aduriz. Et ce coup-ci, pas de Gilles Goujon en intérim, le chef espagnol doublement étoilé a fait le déplacement et apporte dans sa valise l’épreuve du trompe-l’œil en version "il faut que ça ait l’air dégueu, mais au final délicieux". Forcément, on lui sert une éponge et une crotte.

Après une master class de vannes sur le thème du caca par Arnaud et Michel Sarran, Matthias remporte l’épreuve et c’est direction la dernière chance sur le thème de la poire pour Arnaud et Mathieu. Comme chaque semaine, pas de spoiler, on se retrouve donc la semaine prochaine avec les chefs Brandon Dehan et le magique Pierre Gagnaire. Allez les poires !

Extrait du group chat de la rédaction, clairvoyance à 21 h 15.

À voir aussi sur food :