AccueilStory

L’histoire de l’étonnante glace à l’os à moelle qui rend folle la capitale

Publié le

par Robin Panfili

Le parfum, lancé par le glacier parisien Glazed, est de retour à la vente. Et c’est une immense nouvelle.

L’histoire de l’étonnante glace à l’os à moelle qui rend folle la capitale

© Glazed

Si vous aimez les glaces, Paris est une ville particulièrement bien lotie. Si vous aimez les glaces aux parfums bizarres, là, Paris est une ville encore mieux lotie. Et ça, on le doit surtout à Glazed, l’un des glaciers les plus audacieux et intrépides de la capitale, connu pour ses associations de goût originales et inédites, et ses multiples expérimentations glacées.

Parmi leurs innombrables parfums, tous aussi surprenants les uns que les autres, celui à l’os à moelle est probablement celui qui nous a le plus marqués. Un goût étrange, certes, mais qui se prête étonnamment bien à une version glacée – encore plus lorsqu’on le couple à leur glace à la moutarde. Lancé pour la première fois en 2021, le parfum est aujourd’hui de retour pour quelques jours sur les étals du glacier à l’occasion de Mardi gras. Pour notre plus grand bonheur.

Alors que les beaux jours approchent, le retour de ce parfum était l’occasion rêvée de revenir, avec Henri Guittet, fondateur de Glazed, sur l’histoire de cette glace pas comme les autres. "On a une cellule R&D secrète composée d’une douzaine d’enfants à qui l’on a demandé, un jour, leurs parfums les plus fous et leurs parfums préférés", nous confie-t-il. "Il en est ressorti pas mal d’idées dingues, farfelues ou irréalisables. Mais certains d’entre eux avaient eu un chien et ils ont proposé une glace à l’os à moelle."

© Glazed

"Ça a été une bonne surprise"

Ni une, ni deux, l’idée retient l’attention des équipes de Glazed. "J’adore ça, l’os à moelle, et je me suis dit que cela pourrait finalement bien fonctionner dans une glace : le côté gras, le sel, le piquant du poivre… J’ai fait une petite dizaine d’essais pour trouver la bonne recette : celle qui n’est pas trop écœurante, qui reste suffisamment en bouche et avec l’assaisonnement juste."

Au départ, l’accueil a été un peu frileux. Mais rapidement, le parfum a été adopté par les clients, et les fidèles de Glazed, habitués à ce genre de fulgurances. "Comme avec quelques-uns de nos parfums bien barrés, nos clients peuvent être interloqués au départ et ça suscite des (bonnes) réactions… L’avantage du glacier sur les autres métiers de bouche, c’est que nous pouvons faire goûter toutes nos créations aux clients et curieux avant l’achat : ça enlève quelques freins."

À l’occasion de Mardi gras, Glazed a dévoilé deux autres parfums dédiés à l’événement : un sorbet d’avocat corse et eucalyptus, et une glace au cookie cru et au cookie cuit. Parviendront-ils à détrôner l’os à moelle ? "Disons que l’os à moelle est moins un parfum qu’on déguste à la boule qu’un parfum qu’on achète en pot pour en déguster chez soi. Mais, clairement, ç’a été une bonne surprise : on a eu énormément d’achats, et surtout de rachats, sur ce parfum sur toute l’année dernière", dit-il, avant de se laisser aller à une confidence. "On le vend mieux que notre parfum Kimchikardashian, notre glace au kimchi."

En tout cas, nous, la commande est déjà passée.

Les parfums seront disponibles du 1er mars au 30 mars, dans les boutiques de Glazed (9e, 5e (Paris)) et en livraison sur toute la France. À commander ici.

À voir aussi sur food :