AccueilStory

On a classé (objectivement) les biscuits des boîtes "Tea Time" Delacre

Publié le

par Konbini Food

Pour savoir sur lequel jeter votre dévolu la prochaine fois que vous passez voir mamie et papy.

On a classé (objectivement) les biscuits des boîtes "Tea Time" Delacre

(© Konbini food)

Pot de départ dans l’éducation nationale ou petit thé chez les grands-parents, il n’y a que deux endroits où sort comme par magie d’un placard une boîte de "Tea Time" de chez Delacre. Avant de vous battre avec vos cousins, cousines et collègues de la nouvelle classe de CE2, on vous donne les clés pour piocher le meilleur biscuit de cet éventail définissant le luxe de la fin du vingtième siècle.

Ohlala, au Super U de votre ville, il n’y a pas les mêmes biscuits dans la boîte ? Pas besoin d’être fâché en nous écrivant un commentaire pas très, très sympa, ce n’est qu’Internet, ici, et si on retourne toutes les lettres du mot Internet, on peut écrire amour.

#11.

(© Konbini food)

Pas de chance, la personne chargée de ce classement chaque jour se lèvera contre les biscuits à la noix de coco.

#10.

(© Konbini food)

Bah non, on ne veut pas un speculoos nullos, il est où le luxe, il est où le chocolat ?

#9.

(© Konbini food)

Retourné, sa fine couche de chocolat est tentante, pourtant ce biscuit ne rentre pas dans l’élite des Delacre, avec un ratio trop porté vers le secos.

#8.

(© Konbini food)

Pourquoi rouler en Clio quand on peut rouler en Ford Mustang ? On est sur la trois portes diesel.

#7.

(© Konbini food)

Vous connaissez la cigarette de Shrödinger ? Si la boîte est ouverte depuis des jours, c’est le pire biscuit, si la boîte est neuve, c’est le meilleur. Septième place, car on ne peut pas faire confiance à papy, la boîte date peut-être du dernier tournoi de bridge.

#6.

(© Konbini food)

Trop mims (mais trop sucré).

#5.

(© Konbini food)

Milieu de tableau pour le Délichoc chocolat noir, on lui préfère sa version junior.

#4.

(© Konbini food)

On n’avait jamais croisé ce petit gars, sans doute un nouveau venu, très efficace et parfaitement croustillant.

#3.

(© Konbini food)

Pourquoi rouler en Clio quand on peut rouler en Ford Mustang bis ? La version chocolat blanc de la gaufrette est turbo toutes options.

#2.

(© Konbini food)

Sous ses airs de biscuit de gros bébé, le Délichoc chocolat au lait (bien meilleur que le noir, étonnamment) a craqué le ratio parfait entre biscuit et chocolat, sans compter ses petites billes de sucre croustillantes.

#1.

(© Konbini food)

Un classique parmi les classiques, filou comme pas deux, ça se voit qu’il a lu tout Agatha Christie.

À voir aussi sur food :