AccueilStory

On a classé (objectivement) tous les chocolats de Noël

Publié le

par Konbini Food

(© Konbini food)

Et il nous reste des Mon Chéri.

La joie et la concorde pour les fêtes de fin d’année ? Sûrement pas, vu les échanges déchirants à la rédaction pour l’élaboration de ce nouveau classement définitif. Guerre civile chocolatée sous le sapin, vous ne pourrez plus jouer les ingénus quand votre gardien d’immeuble oubliera de vous livrer un colis après que vous lui avez offert des pâtes de fruit cinq ans de suite en guise d’étrennes.

Comme à notre habitude, ce classement a été réalisé avec les produits disponibles en ce moment au supermarché du coin de la rue. Aussi, les spécialités régionales de votre grande tante Jojo ou les chocolats disponibles toute l’année n’ont pas leur place dans cette ligue des champions hivernale.

#15. Mon Chéri

(© Konbini food)

On a eu le Père Noël, il a prévu d’en apporter à tous ceux qui portent leur masque sous le nez.

#14. Chardons

(© Konbini food)

1er janvier 2012, le grand frère de votre crush joue "Give Me Everything" de Pitbull pour la troisième fois de suite au fond d’une salle des fêtes de province. Il est presque cinq heures du matin et vous êtes au même parfum que les chardons : rhum, cointreau, framboise et poire.

#13. Pâtes de fruit

(© Konbini food)

Quel est le point commun entre les pâtes de fruit et les pommes duchesse ? Ce sont les deux meilleurs trucs du repas de Noël à la cantine. Ailleurs, ils redeviennent des produits à l’austérité toute méritée.

#12. Papillotes

(© Konbini food)

Le saviez-vous ? Le seul truc bien des papillotes, à savoir les pétards, ne sont plus autorisés dans les emballages. C’est ballot.

#11. After Eight

(© Konbini food)

Mystérieuse stratégie commerciale quand on pense au fait que la grande majorité des adorateurs d’After Eight sont déjà couchés à 20 heures.

#10. Les Pyrénéens

(© Konbini food)

Drôle d’histoire que de nous faire croire qu’ils sont "encore meilleurs" frais, alors que glacés leur texture s’approche d’une demi-cuillère de beurre.

#9. Raffaello

(© Konbini food)

Vu qu’ils sont à la neuvième place, nous devrions adresser une petite pique aux Raffaello. Si l’auteur de ces lignes respecte le vote de ses collègues, il vous rappellera tout de même que ce n'est pas parce qu'on s’appelle Raffaello qu'on est forcément un chef-d’œuvre. Et si ça ne vous plaît pas, ça en fera plus pour ceux qui savent.

#8. Orangettes

(© Konbini food)

Très facile à reproduire chez soi, c’est la recette à tenter avec vos petits cousins de passage pour les fêtes. Comme ils n’aimeront pas trop l’amertume de l’orange, vous pourrez tout garder pour vous en les grondant s’ils n’ont pas bien tempéré le chocolat.

#7. Marrons glacés

(© Konbini food)

L’hiver trempé dans une épaisse couche de sucre, c’est la belle surprise de ce classement que de retrouver le marron glacé si proche du quinté de tête.

#6. Champs-Élysées

(© Konbini food)

🎤 Édition or, un bon siège cuir baquet, un fer couleur nacré, celui à la guimauve chelou faut l’éviteeeer. 🎤

#5. Escargots

(© Konbini food)

On entre dans les classiques imperturbables. La coque en chocolat qui "snap", le praliné, la texture de la garniture, le cahier des charges est rempli.

#4. Lindor

(© Konbini food)

À part leur potentiel à étouffer les enfants de moins de 36 mois, les bouboules Lindor font le job à merveille.

#3. Truffes

(© Konbini food)

Si ce top se résume à une redite sucrée de la querelle des Anciens et des Modernes, la truffe fait figure de classique imperturbable, n’en déplaise à Charles Perrault.

#2. Kinder Mini Eggs

(© Konbini food)

Des mini Schoko-Bons à gober sans fin en attendant les cadeaux.

#1. Ferrero Rocher

(© Konbini food)

Si c’est le préféré de l’ambassadeur, c’est que c’est clairement l’objet qu’on devrait envoyer aux extraterrestres pour les encourager à venir nous serrer la pince.

À voir aussi sur food :