AccueilStory

On a classé (objectivement) tous les plats de la cantine de notre enfance

Publié le

par Ana Corderot

© Konbini food

"Rab de friiites !"

Demi-pensionnaires ou externes, vous avez forcément mangé au moins une fois à la cantine ou au self de votre bahut. Si les souvenirs de ces moments passés à se jeter des boulettes de mie de pain à l’autre bout de la table, à jouer au Chifoumi pour déterminer qui remplira la carafe d’eau en métal ou à compter son âge dans des verres Duralex restent impérissables, ce n’est pas tellement le cas des plats qui y étaient servis.

Alors, pour rendre hommage à nos papilles gustatives qui, à l’époque, subissaient quelques affronts, on a classé l’intégralité (presque) des entrées, plats et desserts de la cantoche. Cela risque de vous rappeler de bons (ou mauvais) souvenirs. Ceux d’une époque révolue, où "rab de frites" rimait avec danse de la joie. Bisou aux receleurs de morceaux de pain et pas merci à ceux qui faisaient fondre des Babybel dans le micro-ondes du réfectoire.

Pour composer ce classement, les meilleurs demi-pensionnaires de la rédaction ont pu voter en faisant preuve d’une bonne foi sans faille. Si un plat de votre enfance manque au classement, désolé, nous n’étions apparemment pas dans la même classe en CE2.

Les entrées :

#10. Macédoine de légumes

Tout droit sortie d’une boîte de conserve et servie avec une pauvre feuille de salade, la macédoine, enrobée de mayonnaise, restait souvent des heures, seule, dans le frigo du self – et pour cause, personne n’en voulait.

#9. Céleri rémoulade

Pourquoi, lui aussi, baignait-il autant dans la mayonnaise ? Trop de sauce tue la sauce…

#8. Salade de lentilles froides aux carottes

Oui, c’est riche en protéines et ça fait grandir, mais est-ce qu’on en a vraiment envie ? (Bon, c’est vrai, lorsqu’il y avait des petits lardons, on ne disait pas non.)

#7. Salade de betteraves

Elle a traumatisé des générations alors qu’aujourd’hui, on peut se le dire : la betterave, c’est délicieux.

#6. Carottes râpées

Encore une histoire de vinaigrette…

#5. Un demi-pamplemousse avec du sucre

© Konbini food

Une invention géniale, ce demi-pamplemousse, même si on ne le croise plus très souvent. On mettait tellement de sucre pour masquer l’acidité qu’on n’a toujours pas compris pourquoi il était servi en entrée.

#4. Radis accompagnés d’une barquette de beurre mou

Allez, avouez-le, c’était juste pour le beurre que vous choisissiez les radis.

#3. Œufs mayonnaise

D’accord, on retire ce qu’on a dit sur la mayonnaise, mais uniquement lorsqu’elle accompagne un œuf dur.

#2. Une tranche de melon

Elle n’était évidemment plus du tout juteuse, mais elle avait le mérite d’être servie avec une tranche de jambon sec bien salé et ça, ça faisait plaisir.

#1. Friand au fromage

Jour de fête à la cantine ! Même s’ils tapissaient le palais, on tentait par tous les moyens d’en avoir plusieurs : "Allez, je t’échange mon dessert contre ton friand !"

Les plats :

#10. Langue de bœuf et purée de pommes de terre

Les mots nous manquent pour exprimer notre désarroi face à autant de cruauté.

#9. Endives au jambon

Qui a inventé ça ? Honnêtement, on se le demande encore. C’était une sacrée épreuve de devoir séparer méticuleusement le jambon et la béchamel de ce légume dont on préférerait oublier l’existence… Encore l’exemple parfait d’un plat au potentiel délicieux une fois redécouvert de la bonne manière des années plus tard.

#8. Quenelles au brochet

C’est rigolo les quenelles, mais au brochet… Sérieusement ? La cantine n’est malheureusement pas un petit bouchon lyonnais.

#7. Colin et épinards à la crème

Pas d’arête, mais pas trop de goût non plus.

#6. Tranche de rôti de porc sèche et haricots verts

On peut dire les "zaricots" ou pas ?

#5. Bœuf en sauce et carottes cuites

Un classique, souvent décliné avec plusieurs types de viandes. Quel rêve de pouvoir saucer à la fin.

#4. Hachis parmentier

Une petite bombe de sodium, mais si réconfortante.

#3. Cordon-bleu, petit pois, carottes et mini-oignons

Un incontournable, celui-ci : efficace, simple et rapide. On repassera sans doute pour son Nutri-score.

#2. Spaghetti bolognaise

Même s’ils étaient assez radins sur la sauce et qu’on se retrouvait à manger des pâtes collantes, ça restait un jour saint. (Par contre, on n’a jamais vu la couleur du parmesan.)

#1. Steak haché-frites

© Konbini food

À peine les portes de l’établissement passées, chacun y allait de son : "Tu as vu le menu aujourd’hui ? C’est steak haché-frites !" Une fois dans le self, la guerre était déclarée. Chacun son rab de frites et Dieu pour tous.

Les desserts :

#10. Une orange

On sent encore l’odeur qui s’imprégnait dans chaque recoin de nos doigts.

#7. Salade de fruits en conserve

On n’oubliera jamais le jus dans lequel elle baignait, ni les cerises caoutchouteuses qui l’accompagnaient.

#6. Galettes bretonnes St Michel

"Je les garde pour après." Toujours servies par deux, elles finissaient systématiquement par traîner dans notre sac à dos Eastpak tout l’après-midi (voire la semaine entière).

#5. Île flottante

Ah… l’île flottante. Un petit paradis aérien sur son lit de crème anglaise en brique.

#4. Yaourt Mamie Nova nature et sachet de sucre Saint Louis

Un indémodable. Après chaque repas, ces petits sachets de sucre étaient abandonnés sur la table et se décomposaient avec l’eau. Triste vie…

#3. Petits-suisses

Ce moment magique où l’on devait soigneusement décoller le papier qui entourait le fromage blanc… Quel délice.

#2. Pots de glace vanille-choco ou vanille-fraise

Jour de fête, bis ! Ces pots de glace, bien industriels, apportaient du soleil à nos dures journées de SVT et de permanence.

#1. Petit fromage

© Konbini food

On n’aurait pas troqué notre petit bout de camembert pour un sou et, avec notre ou nos – pour les plus malins – bouts de pain, on pouvait se faire des mini-sandwiches pour le goûter.

Un classement dense, au menu gagnant friand au fromage, steak haché-frites et petit fromage, assez loin des cinq fruits et légumes par jour.

À lire : On a classé (objectivement) tous les fromages de gros bébés

À voir aussi sur food :