AccueilStory

On a passé le week-end avec Jean-Croûte, la mythique mascotte du pâté en croûte

Publié le

par Pharrell Arot

(© Konbini food)

FIFA, Doctolib et forcément dégustation de pâté en croûte.

C’est la tranche la plus en vue de l’année, imaginée et vendue par centaines par Julien Perret, génial passionné derrière le non moins génial compte Instagram pâté en croûte France. Après une campagne de financement participatif plus que réussie, les premiers Jean-Croûte sont arrivés chez leurs parents adoptifs. Forcément, dès l’ouverture du carton nous étions fébriles, mais Jean-Croûte est comme on l’imaginait : très beau et très sympathique. On a donc fait connaissance lors de ce long week-end de mai.

(© Konbini food)

Comme nous tous, Jean-Croûte a d’abord regardé la pluie tomber par la fenêtre en comprenant que, météo et confinement obligent, c’est en intérieur que se passerait son premier week-end dans sa nouvelle famille.

(© Konbini food)

Majeur, mais pas vacciné, Jean-Croûte a ensuite scrollé et rafraîchi la page de Doctolib pour trouver un rendez-vous pour son vaccin – malheureusement, les pâtés en croûte ne sont pas encore éligibles.

(© Konbini food)

Pas de saga Harry Potter pour Jean-Croûte, mais plutôt un ouvrage de référence d’un des boss du pâté en croûte, Gilles Vérot. L’occasion aussi de regarder la vidéo Konbini food réalisée avec le monsieur et son fils Nicolas pour apprendre à réaliser un de leur fameux pâtés.

(© Konbini food)

La théorie, c’est bien, mais la pratique, c’est mieux. Jean-Croûte, sans ouvrir de discussion philosophique sur le cannibalisme, s’est restauré avec une belle tranche, façon poulette de Racan aux écrevisses et ail des ours par Philippe Bardau.

(© Konbini food)

Jean-Croûte, être social, a aussi reçu un autre Jean-Croûte pour le café. La distanciation physique obligatoire ne leur a pas permis de transformer leur tranche en pâté complet. Ils ont quand même pu discuter des sujets chauds du moment, comme la présence d’Inoxtag et Michou déguisés en Daft Punk dans le clip de l’Algérino, JuL et SCH.

(© Konbini food)

Un brin désœuvré, Jean-Croûte a terminé son week-end sur FIFA, sans jamais prendre l’OL pour se rappeler qu’il est une tranche de pâté en croûte, et non une tranche de pâté-croûte. Si vous voulez notre avis, pour la rédaction de Konbini food : all croûtes are beautiful.

Si vous voulez adopter un Jean-Croûte, dépêchez-vous, il en reste seulement une poignée ici. Vous pouvez aussi suivre Jean-Croûte sur son compte Instagram.

À voir aussi sur food :