AccueilStory

On a testé le nouveau Spicy McChicken (et on s’attendait pas du tout à ça)

Publié le

par Pharrell Arot

(© Konbini food)

La guerre des sandwichs au poulet épicé américaine s’importe en France.

McDonald’s France qui se met au piment ? Ce serait une première si on oublie quelques sandwichs temporaires rarement réussis ces dernières années. Est-ce que l’arche jaune a décidé que le palais des Français était assez aventureux pour du sérieux piquant ? C’est ce qu’on avait en tête en commandant à la borne le précieux sandwich lancé (pour une fois) sans grand renfort de com'. 

Ni Nashville ni Popeye’s

"Spicy", le nom était prometteur, mais malheureusement, ce n’est pas sur les modèles qui défraient la chronique outre-Atlantique que cette itération du McChicken a puisé ses racines. Pas de poulet mariné, pas de panure épicée, pas de trempage dans le feu d’une huile aromatisée façon Nashville. On est loin de la demi-douzaine de sandwichs (vraiment) épicés proposés dans les fast-foods nord-américains se tirant la bourre depuis la version de Popeye’s ayant rendu fou les amateurs du genre.

(© Konbini food)

Ici, il faudra se contenter d’une histoire de sauce pour habiller le même beignet de poulet que le classique McChicken. Une sauce andalouse, "relevée et épicée", en remplacement de la traditionnelle mayo de son cousin non "spicy". Un brin décevant donc, mais, si on passe loin de ce qu’on attend d’un vrai spicy chicken sandwich, on salue tout de même le geste, la sauce étant pour le coup relativement pimentée pour un public peu habitué au genre. 

On conseillera tout de même aux plus téméraires de tenter en cuisine notre version du classique de chez Popeye’s, en prévoyant de se donner un vrai coup de chaud.

(© Konbini food)

À voir aussi sur food :