AccueilStory

On a testé un four à bois pour faire cuire des pizzas napolitaines dans son jardin

Publié le

par Pharrell Arot

© Konbini food

Le barbecue, c’est ringard. Faites place au four à bois portatif !

Alors que les premières invitations aux soirées raclette commencent à pointer le bout de leur nez, on a voulu profiter d’un semblant d’été indien pour passer notre déjeuner du dimanche en extérieur. Ça tombe bien, parce qu’il y a peu, les Français de FlameOven ont mis gracieusement à notre disposition un de leurs fours à bois portatifs – un outil qu’on rêvait de tester depuis un moment. On va donc vous aider à répondre à cette question capitale : est-ce l’objet à mettre sur votre liste de fêtes de fin d’année ?

Comment ça marche ?

© Konbini food

Entièrement en acier inoxydable, doublé à l’intérieur d’une couche de fibres de céramique épaisse de trois centimètres, le four promet de monter en température jusqu’à 500 °C, soit deux fois la puissance d’un four domestique classique. Très simple à assembler, il suffit ensuite de remplir une petite corbeille de bûchettes, d’ouvrir les flux d’air, et de se lancer dans l’aventure.

© Konbini food

© Konbini food

Au bout de 25 minutes de "préchauffage", porte fermée en nourrissant régulièrement la bête de bûchettes, la zone de cuisson en pierre de cordiérite dépasse les 450 °C, température idéale pour enfourner nos premières pizzas.

Pour les connaisseurs

En plus de permettre une cuisine au feu de bois, cette catégorie de four est calibrée pour plaire aux nerds de la pizza, ceux qui savent qu’un four domestique, même optimisé au maximum, n’atteindra jamais les températures nécessaires à la cuisson d’une pizza napolitaine – aux bords gonflés et à la pâte léopard. Pour l’occasion, on a préparé notre pâte 72 heures à l’avance en suivant notre recette, avec une hydratation de la farine à 65 %, histoire de mettre toutes les chances de notre côté. Simplicité du côté des ingrédients, on tente d’abord quelques Margheritas.

© Konbini food

La courbe d’apprentissage du four semble assez rapide, consistant surtout à surveiller le maintient de la température en nourrissant le feu et à jouer du déplacement de la pizza sur la pierre pour une cuisson homogène. Quelques coups de chaud, quelques approximations, mais les résultats sont rapidement prometteurs : jolie couleur, pâte alvéolée, un bon parfum de feu de bois… En bref, toutes les caractéristiques d’une belle pizza napolitaine.

© Konbini food

Les pizzas s’enchaînent, chacun choisit sa garniture, plus ou moins en accord avec la tradition italienne. Boulettes épicées, mortadelle et, pour finir, une version à la pâte à tartiner aux noisettes, étalée en sortie de four. 90 secondes environ par pizza, toujours en gardant un œil sur la puissance du feu, et en jouant de la porte en début de cuisson si la température doit être remontée.

© Konbini food

© Konbini food

© Konbini food

Pour cette première utilisation, on s’est concentrés sur les pizzas. Sans problème, avec un peu d’organisation, on a mangé à huit en les partageant bien chaudes, sorties du four. Pour la prochaine fois, sachant que le four reste chaud longtemps ensuite, il est tout à fait possible d’en profiter pour faire cuire du pain, ou même des viandes, à température plus faible, en gardant ce bon parfum de feu de bois. Si le four est transportable et fourni avec une housse, il faut attendre qu’il refroidisse complètement avant de le ranger, et, feu de bois oblige, éviter de porter votre plus belle chemise blanche pour le manipuler ensuite.

© Konbini food

Un bel objet (mais pas pour tout le monde)

Bien usiné, design, le FlameOven est un bel outil et sert très bien son but : réaliser des pizzas normalement impossibles à préparer chez soi dans un cadre ménager. Aussi, tout le monde ne rêve pas de transformer son jardin en pizzeria napolitaine et de discuter hydratation de la pâte avec grand enthousiasme. Mais pour ceux qui se reconnaissent dans cette catégorie, ceux qui rêvent de la part parfaite, de la croûte léopard, qui aiment jouer avec le feu et sont prêts à y investir 399,99 euros, alors c’est l’outil parfait pour passer une étape dans la préparation de pizzas à la maison. Et tout de même, c’est la classe d’inviter vos amis à une pizza party de cet acabit.

Retrouvez FlameOven sur son site Internet et sur Instagram.

PS : ne tentez pas la pizza aux Chamallows, on a testé pour vous et… on a failli y laisser notre santé.

Cet article a été écrit dans le cadre d’une mise à disposition du FlameOven par l’agence Open2Europe.

À voir aussi sur food :