AccueilStory

Pourquoi la nouvelle série de TF1 sur la gastronomie est le parfait remake de Harry Potter

Publié le

par Robin Panfili

© TF1

Cette série qui nous plonge dans une école prestigieuse de cuisine reprend tous les codes, ou presque, de la saga.

Annoncée il y a quelques semaines, la nouvelle série de TF1, Ici tout commence, nous plonge dans les coulisses d’une école de cuisine prestigieuse destinée à former les cuisiniers de demain. Dès le premier épisode, une révélation s’est imposée à nous : la trame et la narration de cette fiction semblent s’appuyer sur les mêmes codes et ressorts que la saga Harry Potter.

L’école

Si Harry Potter n’est évidemment pas la seule histoire à planter son décor dans un milieu scolaire fermé, Ici tout commence prend place dans une école en semi-internat où plusieurs élèves, de générations différentes, ont pour objectif de décrocher un précieux diplôme. Des séquences dans les vastes couloirs du château jusqu’à l’arrivée cérémonielle des élèves dans l’établissement, l’Institut Auguste Armand, forteresse du savoir et de l’excellence, sonne comme un clin d’œil à peine dissimulé à Poudlard.

© TF1

© TF1

© TF1

L’imagerie du château

À l’image de Poudlard dans Harry Potter, la série se déroule dans un édifice grandiloquent et historique : le château de Calvières, dans le Gard. Si la météo d’Occitanie y est plus clémente et ensoleillée que dans les plaines écossaises, on se retrouve fréquemment face à des plans à la grue ou au drone de l’imposant bâtiment, comme par volonté de mystification du lieu.

© TF1

© TF1

© Warner Bros

Des séquences rappellent également des scènes, lieux ou moments clés de Harry Potter, comme l’arrivée quasi-divine d’Auguste Armand, le chef mondialement reconnu qui a donné son nom à l’école, à la manière de Dumbledore, ou la mise en scène en amphithéâtre des élèves face aux professeurs, rappelant la table des enseignants dans la Grande salle de Poudlard.

© TF1

© Warner Bros

Autre ressemblance, lors du discours introductif, Auguste Armand indique aux élèves que l’école "entre dans une nouvelle ère", évoquant les célèbres discours de début d’année de Dumbledore face aux apprentis sorciers.

© TF1

© Warner Bros

Les personnages

C’est sûrement la ressemblance la plus flagrante. Dès le premier épisode, et conformément aux préceptes et codes traditionnels de la série fictionnelle, on remarque une répartition très stéréotypée des rôles. Comme dans Harry Potter, on retrouve un gentil surdoué (Maxime Delcourt), une teigne fils à papa qui veut la peau de ce dernier (Greg Delobel), un patriarche sage aux cheveux gris un brin plus caractériel que Dumdledore (Auguste Armand) et un encadrant fidèle de l’école, un peu méprisé et mis de côté, à la manière de Hagrid (Guillaume Devault).

© TF1

© Warner Bros

Mais surtout, on y retrouve un professeur impitoyable, sombre et craint par les élèves. Une copie conforme, jusqu’aux mimiques et au ton de voix, du professeur Rogue dans Harry Potter (Emmanuel Teyssier).

© TF1

© Warner Bros

Les "maisons"

Dès le premier épisode, Ici tout commence sème les graines d’une future compétition entre les différents clans au sein de l’école. En effet, la narration laisse entrevoir des rivalités ou, à l’inverse, de l’entraide et une empathie profonde entre certains personnages qui seront amenés à se soutenir, ou se haïr, tout au long de l’aventure. Là aussi, même si la partition clanique d’un récit n’est pas propre à J. K. Rowling et aux films de la saga, elle se duplique en tout point à la logique des "maisons" de Harry Potter.

© TF1

© TF1

© Warner Bros

À voir aussi sur food :