AccueilStory

Quel est donc ce burger qui aurait aidé 31 femmes à accoucher ?

Publié le

par Paul Gombert

(© Konbini food)

Spoiler : il ne s’agit ni d’un Big Mac, ni d’un Whooper.

En prévision de la fin de leur grossesse, nombreuses sont les femmes enceintes qui se partagent entre elles diverses astuces pour déclencher naturellement leur accouchement. Certaines techniques semblent plus répandues que d’autres, comme pratiquer une activité physique, faire l’amour, stimuler ses mamelons, ou encore manger de l’ananas et des plats épicés. Si ces méthodes ont, semble-t-il, su faire leur preuve, une autre découverte – pour le moins insolite – a fait le buzz aux États-Unis. Certaines femmes assurent en effet qu’un hamburger bien spécifique les aurait aidées à accoucher.

Ce sandwich aux propriétés soi-disant miraculeuses apparaît au menu du restaurant The Suburban, situé à Excelsior dans le Minnesota. Il se compose d’un pain bretzel coupé en deux, de bœuf, d’oignons caramélisés, de moutarde, de bacon au miel et d’une sauce rémoulade cajun épicée. Répondant au doux nom de "Labor Inducer" (qu’on traduirait mot à mot par "Déclencheur d’Accouchement") le burger aurait, selon toute vraisemblance, provoqué l’accouchement de 31 femmes enceintes, dans les 24 heures qui ont suivi sa consommation.

L’origine de cette histoire remonte à 2019. La famille Berset, qui possède le restaurant, se prépare pour un concours. Kelsey, l’une des propriétaires, se rapproche du terme de sa grossesse. Alors que la recette du burger est encore en phase d’expérimentation pour la compétition à venir, elle décide tout de même de goûter cette nouvelle création. Une bouchée qui s’avérera plus symbolique que prévu. "J’étais enceinte de 38 semaines, alors pourquoi ne pas me faire plaisir ? Environ six heures plus tard, mes contractions ont commencé" raconte Kelsey dans l’émission Today (diffusée sur NBC).

Dès lors baptisé "The Labor Inducer", le sandwich est présenté au concours, remporte le troisième prix, et est ensuite ajouté à la carte du restaurant. Seulement un mois après ces évènements, Katy Engler, une cliente arrivant au terme de sa grossesse, a aussi accouché quelques heures après avoir mangé ce burger. Le début d’une longue série… Le bouche-à-oreille faisant son effet, plusieurs autres femmes enceintes ont ainsi commencé à se rendre au Suburban pour déguster l’incroyable burger "qui fait accoucher". La mère de Kelsey, également gérante de l’établissement, explique à Fox 9 que désormais, "chaque fois qu’une mère passe le pas de la porte, je sais ce pour quoi elle vient, et il s’agit du 'Labour Inducer'".

Aucune preuve scientifique n’est en mesure de justifier les raisons de cette succession d’accouchements post-burger. L’explication la plus probable reste donc celle d’une simple coïncidence, qui se serait répétée pour toutes les femmes concernées. Celles-ci étant déjà très proches du début du travail au moment de manger leur hamburger.

À voir aussi sur food :