AccueilStory

Twitter pète un plomb devant cet Américain qui découvre La Pataterie

Publié le

par Konbini Food

© Google Maps

Une expérience "INCROYABLE" selon cet Américain, ni plus, ni moins.

Ce n’est pas nouveau : la richesse de la gastronomie française a souvent le don d’époustoufler les Américains. Si l’on avait déjà vu ces derniers s’émouvoir devant une raclette (comment ça, c'est suisse !?) ou un kouign-amann, c’est devant un autre monument de la cuisine française qu’un de leurs compatriotes vient de s’extasier.

De passage en France pour ses vacances cet été, un internaute, Steve Olson, cherchait un endroit où se restaurer avec sa compagne, Melissa. Après quelques recherches, cette dernière tombe sur une adresse qui leur tape dans l’œil : La Pataterie, une chaîne française née à Limoges spécialisée dans les pommes de terre et fier emblème culinaire des zones commerciales et industrielles.

"OK, on était en vacances en France et on cherchait un endroit où dîner, et Melissa est tombée sur ce lieu incroyable… La Pataterie, écrit Steve Olson. Et c’était INCROYABLE."

"Quoi qu’il en soit, je ne comprends pas comment une pomme de terre au four d’une chaîne de restauration peut être à ce point meilleure que toutes les autres pommes de terre au four que j’ai jamais eu l’occasion de goûter. Même sans le jambon et le gruyère qu’ils ajoutent dessus. Et le pot d’accompagnement de raclette. Et la crème fraîche aux herbes, ajoute-t-il, non sans enthousiasme. C’est une énorme patate cuite au four, mais c’était une patate glorieuse. […]. Je me suis fait pipi dessus quand j’ai croqué dedans. Une chorale d’anges est descendue du ciel."

Si l’engouement de Steve Olson peut prêter à sourire, il est tout sauf exagéré. Et c’est précisément ça qui a fait rire de nombreux internautes français qui se sont amusés de cet émerveillement – le mot Pataterie s’est retrouvé en première tendance France sur Twitter, c’est dire.

En réponse à son tweet, nombreux sont les internautes français à l’encourager à poursuivre son odyssée à travers ces monuments – trop souvent passés sous silence – de la gastronomie française. "Avez-vous essayé Courtepaille ? Et Buffalo Grill ? Et Flunch ?", lance ainsi le compte Mèmes décentralisés.

Si l’on ignore encore quelle sera sa prochaine halte culinaire, une chose est sûre toutefois, c’est que la suite de son voyage en France vaudra le détour.

À voir aussi sur food :