AccueilTop Chef

Top Chef – demi-finale : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Pharrell Arot

Du sang, encore plus de sang et une pêche, même Stéphane Rotenberg a lâché l’affaire.

Top Chef – demi-finale : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Lancez la musique de Rocky, dans Top Chef cette semaine ça tape fort avec une demi-finale de haute volée entre Arnaud, Louise et Sébastien. Au programme, trois épreuves imaginées par les candidats avec un seul fil conducteur : empêcher les spectateurs d’aller s’enquiller une petite douceur à la pause publicitaire.

On commence direct dans le vif du sujet avec un aparté belge proposé par Arnaud : la pêche au thon. Ouais, la pêche au sirop avec le thon en boîte là. Le plat qu’on voit passer sur Twitter régulièrement pour effrayer le peuple français champion du monde de football.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Le chef belge deux étoiles Sang Hoon Degeimbre (qui déteste la pêche au thon) vient filer un coup de main à Philippe Etchebest, juge sans candidat des épreuves de cette demi-finale. Comme prévu, les assiettes sont composées de mayo, de thon, de pêche et de frites. Certains y verront un clin d’œil nostalgique aux poubelles de table en inox de nos belles cantines scolaires.

C’est Arnaud qui remporte son épreuve, mais on ne vous fera pas l’affront d’expliquer le décompte des points de la soirée (parce qu’on n’a évidemment, une fois de plus, rien compris). Vous n’avez pas kiffé le combo pêche-thon ? Accrochez vos ceintures pour l’épreuve de Louise, on part sur un dessert au sang de porc et foie de volaille. C’est tout, je n’ai rien à ajouter, vous avez deux heures.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

"Je n’ai pas d’indications de dégustation, donc faites comme vous le souhaitez", annonce Stéphane Rotenberg, au bord du burn-out, à Philippe Etchebest et Simone Zanoni. Louise remporte son épreuve avec son pudding-boudin noir-whisky-glace-foie de volaille (on n’exagère même pas) devant un pancake au sang servi par Arnaud et un ceviche de foie à la pile 9 volts mitonné avec amour par Sébastien.

Vous pensiez avoir tout vu pour ce soir ? Eh non, on remet une pièce dans la machine avec l’épreuve de ce fameux Sébastien alias Patrick Bateman, à base de lièvre (entier et pas vidé) à la royale.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Des ronds rouges, des ronds verts, Christian Le Squer et des flash-back, on distribue les bons points (et les moins bons) et un ami de notre beau trio rentre à la maison aux portes de la finale. On se retrouve la semaine prochaine sur M6 pour le dénouement de cette saison pleine d’abats. Et pour la poésie, il reste l’ami Toxic Avenger :

Chargement du twitt...

À voir aussi sur food :