AccueilTuto

Oubliez la burrata, on prépare l’entrée italienne que vous allez voir sur toutes les tables de restos cet été

Publié le

par Pharrell Arot

Vous connaissez le vitello tonnato ?

Oubliez la burrata, on prépare l’entrée italienne que vous allez voir sur toutes les tables de restos cet été

(© Konbini food)

Du veau et du thon ? Nos amis du Piémont sont-ils tombés sur la tête avec ce classique familial de la gastronomie italienne ? Pas du tout, car le combo audacieux sur le papier se transforme en entrée riche et réconfortante dans l’assiette. Si, pour en manger un bon à Paris, il vous faudra passer voir Simone Tondo chez Racines ou vous enchaîner avec un tiramisu chez Daroco, on vous partage une version très simple pour tenter cette belle entrée à la maison. Et on vous le dit, elle sera bientôt à toutes les cartes, à côté des burratas qui ne veulent pas rendre les armes.

Ingrédients (pour 2) :

  • 200 grammes de quasi de veau (ou de filet)
  • 2 grosses cuillères à soupe de mayo maison
  • le jus d’un demi-citron
  • 1/2 bocal de filets de thon cuit
  • 1 petite cuillère à café de câpres
  • quelques fruits de câpres (pour la présentation)
  • sel / poivre / huile d’olive

(© Konbini food)

(© Konbini food)

(© Konbini food)

(© Konbini food)

Dans le bol d’un mixeur, verser la mayo, le jus de citron, un trait d’une bonne huile d’olive. Ajouter le thon, les câpres, du poivre et mixer jusqu’à obtention d’une texture la plus lisse possible. Corriger l’assaisonnement et réserver.

Assaisonner votre pièce de veau avec du sel puis le marquer sur toutes les faces dans une poêle préchauffée à feu vif avec un peu d’huile. Une fois qu’il est bien doré sur toutes les faces et encore complètement rosé à l’intérieur, réserver le veau et le laisser reposer dix minutes.

Trancher le veau le plus finement possible, le disposer dans une assiette puis garnir généreusement de la sauce au thon. Décorer avec les fruits de câpres, finir avec un dernier tour de moulin à poivre et servir immédiatement.

(© Konbini food)

(© Konbini food)

À voir aussi sur food :