AccueilNews

Big Mamma lance son Napoli Gang (et débarque chez toi)

Publié le

par Konbini Food

© Napoli Gang/Joann Pai/@lateef

Une nouvelle 100 % en ligne et livrée directement en bas de chez toi.

Après sa saga à succès, Big Mamma a décidé d’aller encore un peu plus loin. En parallèle de ses différentes adresses à Paris, Lille, Lyon ou Londres, le groupe vient de lancer Napoli Gang : une offre 100 % en ligne, née après le confinement et l’expérience (forcée) de la vente à emporter. En clair, le Napoli Gang proposera à la livraison une sélection de plats, pizzas et produits à consommer à la maison et adaptés aux contraintes de la livraison (chaleur, packaging…). "On prévient, ce n’est pas Big Mamma qui débarque chez vous, mais bien Napoli Gang. Tous les plats et des recettes sont différents, pensés autrement", précise Big Mamma.

Au menu : une carte totalement renouvelée et une nouvelle recette vous garantissant une pizza chaude à l’arrivée, des charcuteries venues d’Italie, du fromage (burrata fourrée au pesto minute), des fritti (boulettes frites de pasta bucatini à la carbonara), des pâtes, des lasagnes inédites au ragoût de cochon toscan et quelques desserts (mousse au chocolat, banoffeemisu, glaces artisanales…). À prévoir aussi, quelques quilles importées de l’autre côté des Alpes (bio, biodynamie et vins naturels), des bières et même un Spritz prêt à l’emploi.

Pizza et insertion sociale

Tous les mois, Napoli Gang sortira également une petite ligne de vêtements. "Ça fait cinq ans qu’on nous demande comment on peut acheter les fringues qu’on porte dans les restos", remarque-t-il. Tous les bénéfices seront reversés à des associations qui agissent pour l’égalité des chances. Par ailleurs, Big Mamma s’est associée pour ce projet à trois associations (Duo for a Job, Entourage et Sport dans la ville) qui œuvre à "faire le pont entre le projet et des personnes pour lesquelles l’accès à l’emploi a pu s’avérer plus difficile, de par leurs origines, le sexe, la couleur de peau, la barrière de la langue ou les différences tout simplement".

© Napoli Gang/Joann Pai

Si le Napoli Gang a dû s’atteler à une toute nouvelle offre culinaire, il lui a aussi fallu penser à la manière dont il allait acheminer les plats chez ses clients. Pour cela, Big Mamma a fait signer une "charte éthique" à son partenaire de livraison Uber Eats. Aussi, le groupe s’est engagé à reverser 1 % du chiffre d’affaires de ses commandes en direct aux livreurs. "Ça ne résout pas tout, mais on pense que les conditions progresseront si et seulement si chaque acteur mesure que la livraison a un coût incompressible. C’est un petit pas de plus qui s’inscrit dans l’amélioration des conditions de la rémunération des livreurs. Et ça commence dès demain", dit le groupe.

Pour l’heure, le Napoli Gang servira une partie de la capitale (1er, 2e, 3e, 5e, 6e, 9e, 14e, 17e et une partie du 4e, 7e, 18e) ainsi que les villes de Saint-Ouen, Levallois, Clichy et Montrouge. Et si l’offre fonctionne bien, le Napoli Gang n’exclut pas d’élargir sa zone de livraison.

© Napoli Gang/Joann Pai

© Napoli Gang/Joann Pai

© Napoli Gang/Joann Pai

À voir aussi sur food :